L’Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande de pratiquer 150 mi-nutes (2h30) d'activité d'endurance d'intensité modérée par semaine [1]. Un forfait temps facilement accessible avec 30 minutes de vélo par jour !

Pratique et ludique, la petite reine séduit donc de plus en plus de Français soucieux de l’environnement… et de leur espérance de vie en bonne santé. Car se déplacer à vélo au quotidien, c'est avant tout s’adonner à une activité physique régulière au bénéfice de sa qualité de vie.

 

 

"Manger, bouger" [2] n'a de cesse – et à juste titre ! - de nous le rappeler depuis 2001 : la pratique du sport ou d’un loisir « actif » est essentielle pour rester en bonne santé.

 

Pas évident, pourtant, de trouver le temps de faire du sport dans nos agendas souvent surchargés. De la balade du week-end au trajet domicile-travail, le vélo peut aider à garder la forme au quotidien et à préserver sa santé dans la durée !

Le vélo : une activité physique accessible à tous

C'est prouvé et approuvé : à tout âge, pratiquer une activité physique régulière contribue à la santé et au bien-être. [1, 2] Il peut s'agir d'un sport, de déplacements à pied ou à vélo, de loisirs, d'activités professionnelles et de toute tâche permettant de bouger au quotidien... même le ménage ! [3]

 

Accessible à tous les âges, à toutes les bourses et à toutes les conditions physiques, le vélo est l'activité physique modérée par excellence pour se maintenir en forme. Pour preuve : la pratique du vélo pour se rendre au travail a même permis de diminuer les arrêts maladie ! [4, 5]

Objectif ? Garder la forme au quotidien !

Au quotidien, bouger permet d'entretenir le corps sous toutes ses coutures : les os, les muscles, la respiration... En faisant de l'exercice régulièrement, vous pouvez améliorer votre force, votre équilibre et votre endurance, et ainsi faciliter les gestes de la vie quotidienne [2, 3].

 

Le bien-être n'est pas en reste : une activité physique modérée et régulière permet aussi d'améliorer le sommeil et de réduire les états d'anxiété et de dépression [2, 3].

Améliorer son espérance de vie grâce à 30 minutes quotidiennes d’activité physique comme le vélo

Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), la sédentarité est le quatrième facteur de risque de mortalité dans le monde [4]. Une activité physique modérée permettrait donc également de préserver sa santé dans la durée.

 

En faisant de l'exercice régulièrement, vous contribuez à :

 

30 minutes de sport (vélo, marche…) fait progresser votre espérance de vie

Le ministère des sports, s’appuyant sur une étude prospective [8], affirme qu’une activité physique régulière et quotidienne peut élever jusqu’à 3 ans notre espérance de vie.

 

Un message cohérent avec celui de l’Organisation Mondiale de la Santé [3] invitant chacun à s’adonner à une activité d’endurance même modérée, sur l’équivalent de 30 minutes par jour, 5 fois par semaine.

 

De quoi donner l’envie de vous remettre en selle, pour tous vos trajets !

Parmi les autres clés du bien-être, l’adoption d’une bonne hygiène de vie et de bonnes pratiques nutritionnelles reste évidemment fondamentale.

Lire d'autres articles sur la prévention santé

Le vélo : un atout santé collectif !

Depuis quelques années, les incitations à se déplacer à vélo se multiplient en France pour protéger l'environnement et la santé de tous. A condition bien sûr de respecter les gestes essentiels de sécurité à vélo ! [6]

 

Et les arguments allant dans ce sens ne sont pas nouveaux. A titre d’exemple, dès 2012, « la synthèse des résultats annuels sur la mortalité évitée ou provoquée par une pratique plus importante du vélo en Île-de-France montre des bénéfices pour la santé très nets, de l’ordre de vingt fois plus élevés que les risques », affirme Corinne Praznoczy de l’Observatoire Régional de Santé d’Île-de-France.

 

Depuis 2016, le Syndicat des Transports d’Ile-de-France (STIF) incite à l'usage du vélo [4]. Et depuis 2018, le Gouvernement cherche à multiplier par trois l'usage de la petite reine avec le déploiement du Plan Vélo [5].

 

Il existe peut-être aussi des initiatives dans votre ville ? N’hésitez pas à vous renseigner et à les partager autour de vous, pour en faire profiter le plus grand nombre…

Lire notre article sur le Plan Vélo

En prenant le vélo au lieu de la voiture, vous contribuez aussi à améliorer la qualité de l'air que nous respirons au bénéfice de tous [4].

Lire notre article sur les bienfaits du vélo pour la qualité de l'air.

Finalement faire du bien à sa santé, c'est aussi préserver celle des autres…

Sources

[1] Organisation mondiale de la Santé, https://www.who.int/dietphysicalactivity/factsheet_recommendations/fr/

[2] Santé de l'Anses et Santé Publique France, site internet du Programme National Nutrition Santé, https://www.mangerbouger.fr/

[3] Pourquoi Bouger ? https://www.mangerbouger.fr/Bouger-plus/Pourquoi-bouger

[4] Etude STIF et INSERM, 2016, https://presse.inserm.fr/franciliens-transports-en-commun-champions-de-lactivite-physique-au-quotidien/25105/

[5] Gouvernement, présentation du Plan Vélo https://www.gouvernement.fr/sites/default/files/document/document/2018/09/dossier_de_presse_-_plan_velo_-_vendredi_14_septembre_2018.pdf

[6] Sécurité routière à vélo, https://www.securite-routiere.gouv.fr/reglementation-liee-aux-modes-de-deplacements/velo

[7] INSERM https://presse.inserm.fr/activite-physique-prevention-et-traitement-des-maladies-chroniques-une-expertise-collective-de-linserm/33622/

[8] Ministère des Sports,  http://www.sports.gouv.fr/IMG/pdf/sporteco_sportsantefinancespubliques2018.pdf

[9] INSERM, https://presse.inserm.fr/1h-dactivite-physique-par-jour-pourrait-reduire-le-risque-de-deces-lie-a-une-position-assise/24801/

[10] INSERM, https://www.ipubli.inserm.fr/bitstream/handle/10608/97/Chapitre_8.html

Lire la suite