70% environ des accidents à la montagne l’hiver sont des fractures, des entorses ou des contusions. Le ski alpin est à l'origine de 75 % des blessures contre 20 % pour le snowboard. Ces accidents de sports d'hiver touchent environ 23 000 enfants chaque année (source InVS, Institut de veille sanitaire).

Pour éviter les accidents de ski chez ses enfants, 3 règles s'imposent :

1. un matériel adapté,

2. une bonne protection contre le froid,

3. des mesures pour se protéger du soleil.

Un matériel de ski adapté à l'enfant

Aux sports d'hiver, les blessures sont fréquentes chez les enfants, en particulier au niveau de la tête et des jambes (fractures, entorses du genou). Le choix et le bon état du matériel sont importants pour prévenir ces blessures : choisissez des skis et des chaussures en bon état, adaptés à la taille, au poids et au niveau de l'enfant. Demandez à un professionnel de s'assurer du bon réglage des fixations : une entorse du genou sur deux est due à une fixation mal réglée.

Les enfants skieurs doivent impérativement porter un casque, ce qui divise par deux le risque de traumatisme crânien. Les enfants, qui skient plus près du sol et avec une tête proportionnellement plus lourde qu'un adulte, sont très exposés à ce type d'accident.

Répétez-lui régulièrement les règles de conduite et les consignes de sécurité spécifiques aux sports d'hiver. Les enfants sont souvent plus téméraires et imprudents que les adultes.

Prévenir les accidents liés au froid

Les enfants sont très sensibles au froid intense de la montagne, amplifié par le vent, particulièrement lorsqu'ils restent immobiles. Les risques d'hypothermie et d'engelure (brûlure par le froid) sont importants.

L'équipement vestimentaire de votre enfant doit le protéger sans laisser de zones découvertes entre le pantalon et l'anorak ou entre les gants et l'anorak. Préférez la combinaison, très pratique, confortable et imperméable à la neige.

Complétez la tenue par des sous-vêtements chauds, une écharpe, des moufles ou des gants étanches attachés aux manches, et une cagoule plutôt qu'un bonnet. Il ne faut pas que ses pieds soient trop enserrés dans les chaussures. Une fine couche d'air constitue un excellent isolant.

Prévoyez suffisamment de vêtements de rechange : après une journée dans la neige, même les vêtements dits imperméables sont souvent humides.

Peau et yeux : attention au soleil !

Protégez la peau et les yeux de votre enfant des rayons du soleil. Les ultraviolets sont plus dangereux en montagne, car ils sont moins filtrés par l'atmosphère. La neige est une surface très réfléchissante qui renvoie 85 % des ultraviolets (contre 20 % pour le sable). De plus, le froid fait souvent oublier les dangers du soleil. Appliquez toutes les deux heures de la crème protectrice d'un indice 30 au minimum sur son visage et utilisez un bâton de matières grasses contenant un filtre UV sur ses lèvres.

Protégez ses yeux de l'ophtalmie des neiges (une inflammation des yeux due à une trop forte lumière) avec une paire de lunettes intégrales ; attachez-les avec un cordon pour éviter que votre enfant ne les perde.

Se méfier de l'altitude

Attention, les changements d'altitude rapides sont déconseillés aux enfants souffrant de rhinopharyngite ou d'otite, la variation brutale de pression pouvant provoquer des douleurs aiguës des tympans.

Mesures de prévention à retenir

- Vos alliés glisse en toute sécurité = équipement adapté et matériel en bon état.
- Eviter le traumatisme crânien : c’est adopter le port du casque !
- Altitude, Froid et Soleil : bien se protéger pour éviter les accidents.

Lire la suite