Quel buveur ou quelle buveuse êtes-vous ? Pour le savoir, mesurez votre consommation d'alcool avec l'alcoomètre... En prenant des repères sur vos pratiques, vous protégez votre santé !

Un petit verre à table, un autre entre amis… Lorsque la consommation d'alcool grimpe vite, les risques pour la santé aussi. Avec l'alcoomètre, vous décryptez en quelques clics vos habitudes de consommation, et glanez des informations utiles pour protéger votre santé. [1]

10 verres par semaine

C'est le nombre de verres standards d'alcool à ne pas dépasser, pour limiter les risques pour votre santé. [2]

Les dangers de l'alcool pour la santé

Pratique considérée comme culturelle en France, la consommation d'alcool n'est pas toujours associée aux risques pour la santé dans la tête des personnes concernées. Dès lors qu'on évite les états d'ébriété, on pense échapper aux dangers de l'alcool. On lui attribue même, souvent à tort, des vertus pour entretenir le corps.

Pourtant, même à faible dose, l'éthanol contenu dans les boissons alcoolisées peut engendrer des maladies. [4]

L'alcool fait d’ailleurs partie des trois premières causes de mortalité évitables en France : il est responsable de 41 000 décès en 2015 [3].

Parmi les décès annuels liés à l'alcool :

  • 16 000 font suite à un cancer, le plus souvent affectant le sein, le côlon, le foie, la bouche ou l'œsophage ;
  • 10 000 personnes meurent chaque année des suites de pathologies cardiovasculaires favorisées par la consommation d'alcool. [4]
  • Boire fréquemment de l'alcool peut également provoquer des cirrhoses et des dommages sur le cerveau, à long terme. [5]

Un alcoomètre, des repères de consommation

Pour aider les Françaises et les Français à prendre conscience de leur consommation, Santé Publique France et l'Institut National du Cancer ont réalisé en 2017 une étude visant à faire évoluer l'information disponible sur les dangers de l'alcool. [6]

De cette expertise sont issus trois grands repères sur la consommation d'alcool [7]:

  • Ne pas consommer plus de 10 verres standards d'alcool par semaine (un verre standard représentant 10 grammes d'alcool) ;
  • Ne pas boire tous les jours de la semaine ;
  • Ne pas boire plus de deux verres standards par jour.

 

Grâce à un alcoomètre digital, disponible sur le site alcoometre.fr, vous pouvez vous autotester et vérifier vos habitudes de consommation en quelques clics.  [8]

Quels jours avez-vous consommé cette semaine ? Quel type d'alcool avez-vous bu et dans quelles quantités ? En fonction de votre sexe et de votre âge, le site vous indique si vous vous situez dans les repères de consommation ou si vos pratiques représentent des risques pour votre santé. [1]

Santé des femmes : l'alcool face au stress

Double journée, charge mentale, surmenage ... La consommation d'alcool sert parfois d'instrument de décompression pour les femmes en proie au stress du quotidien. Mais petit à petit, de manière insidieuse, l'alcool peut s'installer dans la vie de tous les jours. [9] 

Une pratique qui n'est pas sans risque pour la santé des femmes ! Avec moins d'un verre par jour, le risque de développer un cancer du sein augmente déjà. Il fait partie des principaux cancers causés par l'alcool, avec 8 000 cas par an. [4]

Contre le cancer et les maladies cardiovasculaires, limiter sa consommation d'alcool est un levier majeur de prévention pour la santé des femmes. [10, 11].

Sur alcoometre.fr, vous pouvez mesurer votre consommation d'alcool en lien avec les repères de consommation associés aux femmes, et de manière personnalisée. [1]

Femmes enceintes : l'alcool pendant la grossesse et l'allaitement

Les femmes enceintes et allaitantes sont particulièrement exposées aux dangers de l'alcool. En effet, la période des 1000 premiers jours de bébé [lien article 1000 premiers jours], démarrant dès le quatrième mois de grossesse, est cruciale pour le bon développement de l'enfant [12]

Consommer de l'alcool pendant la grossesse expose le bébé au syndrome d'alcoolisation fœtale, qui concerne une naissance sur 1000 en France. [13] Pendant l'allaitement, la consommation d'alcool est déconseillée et soumise à certaines conditions, pour limiter l'exposition du bébé. [14]

 

En cas de doute sur votre consommation d'alcool, testez vos habitudes et vérifiez si elles correspondent aux repères de consommation sur alcoometre.fr.

Si votre consommation vous semble excessive, demandez de l'aide de manière anonyme et gratuite à Alcool Info Service au 0 980 980 930.

Sources

[1] Site https://alcoometre.fr

[2] Alcool Info Service, 2021. https://www.alcool-info-service.fr/alcool-et-vous/arreter-consommation-alcool/Je-veux-reduire-ma-consommation-d-alcool

[3] Santé Publique France, 14 janvier 2020. https://www.santepubliquefrance.fr/les-actualites/2020/consommation-d-alcool-en-france-ou-en-sont-les-francais

[4] Institut National du Cancer, 29 mars 2019. https://www.e-cancer.fr/Comprendre-prevenir-depister/Reduire-les-risques-de-cancer/Alcool

[5] Alcool Info Service, 2021. https://www.alcool-info-service.fr/alcool/consequences-alcool/risques-long-terme

[6] Santé Publique France et Institut National du Cancer, 4 mai 2017. https://www.santepubliquefrance.fr/content/download/8230/file/avis-alcool-040517.pdf

|7] Alcool Info Service, https://www.alcool-info-service.fr/alcool-et-vous/consommation-alcool/addiction-alcool

[8] Alcool Info Service,  https://www.alcool-info-service.fr/Actualites/Et-si-vous-faisiez-le-point-sur-votre-consommation-d-alcool

[9] Alcool Info Service, https://www.alcool-info-service.fr/alcool-et-vous/consommation-alcool/alcool-femme-stress

[10] Axa Prévention, https://www.axaprevention.fr/sante-bien-etre/sante-des-femmes-etude-axa-prevention

[11] Axa Prévention, https://www.axaprevention.fr/sante-bien-etre/sante-question/cancer-sein

[12] Axa Prévention. lien à venir

[13] Alcool Info Service, https://www.alcool-info-service.fr/alcool/consequences-alcool/grossesse-femme-enceinte

[14] Alcool Info Service, https://www.alcool-info-service.fr/alcool-et-vous/alcool-grossesse/allaitement-alcool

Lire la suite