Pour bien cerner un sujet, il faut se baser sur les faits. C’est ce que propose le Guide Climat, Comprendre et agir d’AXA Prévention, en regroupant de nombreuses sources d’informations qui sont des repères pour mieux lutter contre le réchauffement climatique.

Car ce phénomène n’est pas irréversible, à condition d’agir rapidement et efficacement. Pour faire face aux enjeux environnementaux, la meilleure arme est l’information. 36% des Français s’estiment pourtant mal informés sur le réchauffement climatique et ses conséquences.

L’ambition du Guide Climat édité par AXA Prévention dans ce contexte ? Donner à chacun les clés pour agir à son niveau.

Réchauffement climatique : un état des lieux qui invite à l’action

  • Le CO2 représente les 3/4 des gaz à effet de serre d’origine humaine
    C’est aujourd’hui une évidence scientifiquement prouvée : le réchauffement climatique est dû à l’activité humaine. Issu de la combustion des énergies fossiles (pétrole, gaz, charbon) et de la déforestation, le CO2 représente les 3/4 des gaz à effet de serre d’origine humaine (page 22 du Guide Climat).
  • Une hausse des températures 100 fois plus rapide que la normale
    Les gaz à effet de serre s’accumulent dans l’atmosphère et leur concentration cause une hausse des températures. Depuis la fin du 19e siècle, la température sur Terre a d’ailleurs augmenté de 1,1°C (p.8). Une hausse 100 fois plus rapide que la normale, et qui s’accélère.

Quelles sont les conséquences du réchauffement climatique sur la nature et les populations ?

Première conséquence du réchauffement climatique : la glace fond sous toutes ses formes ! Les chiffres sont édifiants (p. 10 et 11) :

 

  • Entre les années 80 et la dernière décennie, la banquise arctique a diminué de 40% ;
  • La fonte de la calotte glaciaire groenlandaise a été 4 fois plus rapide entre 2010 et 2019 qu’entre 1992 et 1999 ;
  • Les glaciers de montagne pourraient quant à eux disparaître purement et simplement à l’horizon 2100.

Les vagues de chaleur ont été 2 fois plus nombreuses en 34 ans qu’auparavant

Autre indice révélateur : la plupart des phénomènes météorologiques extrêmes augmentent en fréquence, en durée et en intensité (p. 12). Les vagues de chaleur, par exemple, ont été deux fois plus nombreuses en France durant ces 34 dernières années qu’auparavant et elles devraient encore doubler d’ici 2050.

 

Au niveau de la vie sur Terre, les conséquences s’annoncent également importantes : le changement climatique est en train de devenir le facteur numéro 1 du déclin des populations pour certains groupes d’espèces (p.29).

Et côté territoire, en France, sur les 35 000 communes existantes, seules 8 000 sont susceptibles de ne pas être concernées par les conséquences du changement climatique

2020-2030 : une décennie décisive pour lutter contre le réchauffement climatique

Maintenir le réchauffement en dessous de 2°C à l’horizon 2100

Avec le réchauffement climatique, l’humanité fait face au plus grand défi de son existence. Alors il y a urgence, certes, mais rien n’est encore joué. Il est temps de redresser la situation en modifiant nos comportements. L'objectif : maintenir le réchauffement en dessous de 2°C à l’horizon 2100, à condition de se mettre en action collectivement.

 

D’après les scientifiques, la décennie que nous sommes en train de vivre est cruciale pour l’avenir de la planète. Le défi étant d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2050...

Les objectifs à atteindre pour inverser la tendance

Réduire de 5% par an nos émissions de gaz à effet de serre

Pour lutter efficacement contre le réchauffement climatique, états, entreprises et citoyens doivent réduire d’au moins 5% par an leurs émissions de gaz à effet de serre (p.54).

 

Actuellement, chaque Français émet, en moyenne, 10 tonnes d'équivalent CO2 par an (p.62). Pour réduire son empreinte carbone, chacun a la possibilité d’agir au minimum sur les trois postes d’émissions les plus importants, à savoir :

  • l’alimentation (2,8t),
  • les transports (2,8t);
  • le logement (2,2t).

Comment agir efficacement en adoptant les bonnes pratiques ?

85% sont prêts à réduire leur empreinte carbone.

Mais par quoi commencer ? Tout d’abord, il faut calculer cette empreinte afin de pouvoir la réduire efficacement. Pour cela, des outils sont à votre disposition comme ce test proposé par l’Ademe, accessible ici.

Vous pouvez par exemple commencer par quelques actions faciles à mettre en place, parmi ces propositions :

• Manger moins de viande rouge, dont l’élevage produit beaucoup de CO2,

• Programmer son thermostat à 19°C dans les pièces à vivre de son logement,

• Privilégier le vélo sur les petits trajets et le train pour les plus grandes distances (calculez votre empreinte carbone sur les transports ici).

Le réchauffement climatique est une des plus grandes menaces qui pèsent sur notre planète, mais l’humanité a les moyens d’y faire face et de réagir. Pour savoir par où commencer, téléchargez ici le « Guide Climat, comprendre et agir » d’AXA Prévention, et partagez-le autour de vous.

Lire la suite