Même si le rapport au temps est parfois complexe durant le confinement, cette « pause forcée » a le mérite de faire réfléchir. Sur sa situation professionnelle notamment. Organisation, communication, intérêt du travail en lui-même, équilibre vie privée - vie professionnelle, bien-être dans l’entreprise… C’est le moment de faire le point sur son projet. Le confinement est propice à l’introspection, à la réflexion sur l’adéquation entre son projet professionnel et ses aspirations personnelles. Un questionnement qui peut ouvrir de nouveaux horizons, donner envie d’entreprendre une nouvelle formation et, qui sait, aboutir à une reconversion. Un seul objectif : renouer avec le bien-être professionnel.

Réfléchir sur sa situation professionnelle actuelle

Le confinement représente une parenthèse inédite et donc une opportunité de prendre du recul pour réfléchir sur votre situation professionnelle actuelle.  

Que vous soyez en télétravail, en chômage partiel ou en arrêt de travail pour garde d’enfants, le confinement est l’occasion de prendre le temps pour questionner votre projet professionnel. 

Par exemple : 

  • Vous épanouissez-vous dans votre travail ? 
  • Votre travail est-il en adéquation avec vos valeurs ? 
  • Quelle satisfaction tirez-vous de votre travail ? 
  • Considérez-vous avoir un bon équilibre vie privée — vie professionnelle ? 

Ces premières questions vous permettront de mesurer si votre situation professionnelle est alignée avec vos envies profondes. 

Se sentir en accord avec soi-même : un enjeu clé du projet professionnel

Être dans son élément, se sentir en accord entre ce que l’on fait professionnellement et ce que l’on est personnellement, donner du sens et se sentir utile : une des clés du bien-être au travail

Cette recherche de concordance porte un nom : l’ikigai. Un concept japonais en vogue, qui peut être appliqué en période de reconversion professionnelle

Trouver son ikigai, c’est justement trouver cet équilibre de vie, qui fait qu’on se lève heureux chaque matin.  

Cette approche nécessite un travail profond de réflexion sur soi et donc du temps. 

Le confinement : du temps et une opportunité pour se former

Dans la réflexion sur votre projet professionnel, la « pause imposée » par le confinement est aussi une belle opportunité pour se former

Et cerise sur le gâteau, le contexte a favorisé la mise à disposition de plusieurs formations en ligne et gratuites… 

MOOC, webinaires, certifications LinkedIn… l’offre est généreuse ! 

Vous pouvez également faire appel à votre CPF, le compte professionnel de formation. Inscrivez-vous sur la plateforme dédiée, rubrique Mon compte formation.  

Vous saurez le montant en euros qui vous revient et pourrez ainsi financer tout ou partie de cette formation qui vous fait envie [1]. À vos clics ! 

Astuce 

Besoin d’y voir plus clair sur vos « talents » et vos envies ? Utilisez votre compte professionnel de formation pour financer un bilan de compétences [2]. 

Sources

[1] https://www.moncompteformation.gouv.fr/espace-prive/html/#/ 

[2] https://travail-emploi.gouv.fr/formation-professionnelle/droit-a-la-formation-et-orientation-professionnelle/bilan-competences 

Lire la suite