L'eczéma du nourrisson, ou dermatite atopique, touche environ 10 % des enfants avant l'âge de deux ans. Il est souvent lié à un problème d'allergie alimentaire. Les démangeaisons intenses provoquées par cette maladie nécessitent en général un traitement prescrit par le médecin.

Quels sont les symptômes de l'eczéma du nourrisson ?

L'eczéma du nourrisson est une maladie de la peau qui évolue par poussées et apparaît généralement entre l'âge de trois mois et deux ans. Sur le visage, il se manifeste par des plaques rouges qui épargnent le pourtour des yeux, du nez et de la bouche. Les plis du cou et des coudes sont également touchés. Habituellement, les zones situées sous la couche ne présentent pas de lésions.

Chez l'enfant plus âgé, l'eczéma touche surtout les bras et les jambes. Des boutons et des vésicules apparaissent sous les plaques rouges. Ils démangent fortement et évoluent sous forme de croûtes jaunâtres. Le nourrisson ne peut s'empêcher de se gratter, provoquant ainsi une inflammation qui aggrave les lésions et les démangeaisons. La qualité de son sommeil peut diminuer et l'enfant devient grognon et fatigué.

Les démangeaisons sont aggravées par la chaleur, la transpiration, le froid, le temps sec, ainsi que par le contact de vêtements en laine ou en fibre synthétique.

Quelles sont les complications éventuelles de l'eczéma du nourrisson?

L'eczéma du nourrisson n'est pas une maladie grave, mais les lésions provoquées par le grattage peuvent s'infecter et laisser des cicatrices visibles. Sans que l'on sache s'il existe un lien de cause à effet, les enfants qui ont présenté un eczéma dans leur petite enfance ont un risque plus élevé de développer un asthme (dans 50 % des cas) ou une rhinite allergique (un rhume des foins, dans 30 % des cas).

Quelles sont les causes de l'eczéma du nourrisson ?

Les nourrissons atteints d'eczéma sont souvent ceux qui, héréditairement, présentent plus de risque de développer une allergie : ils ont un "terrain atopique". Chez ces enfants, la dermatite peut être liée à une allergie alimentaire, le plus souvent aux oeufs, aux protéines du lait de vache ou à l'arachide ou à une allergie de contact, par exemple aux acariens, au poil d'animal, au pollen ou à certains produits de toilette, lessives ou adoucissants. Les allergies alimentaires sont plus fréquentes chez les nourrissons de moins de un an.

Comment prévenir l'eczéma du nourrisson ?

S'il existe des antécédents de maladies allergiques dans la famille :

- Allaitez votre bébé le plus longtemps possible. Discutez avec votre médecin des laits spéciaux qui existent pour les enfants issus de familles atopiques et pour ceux qui sont allergiques aux protéines de lait de vache.
- Évitez de diversifier trop tôt son alimentation.

Pour prévenir les poussées d'eczéma chez un nourrisson prédisposé :

- Évitez les facteurs allergiques qui semblent favoriser le déclenchement des poussées (aliment, poil, etc.).
- Préférez les vêtements et les draps de coton que vous laverez avec du savon de Marseille en paillettes et sans adoucissant.
- Aspirez régulièrement la chambre de votre enfant en son absence. Lavez régulièrement ses peluches au savon de Marseille.

Que faire en cas d'eczéma du nourrisson ?

Après avoir consulté le médecin, quelques soins de la peau simples peuvent contribuer à soulager les démangeaisons et favoriser la cicatrisation des lésions.

  • Donnez des bains gras à votre bébé : dans une eau à 36°C, mélangez une cuillerée à soupe d'huile de vaseline (disponible en pharmacie). Installez-le dans le bain et massez doucement sa peau pendant dix à vingt minutes. Séchez-le en le tamponnant avec une serviette en coton.
  • Lavez votre bébé avec du savon doux ou surgras. Bannissez les savons parfumés ou contenant des colorants.
  • Appliquez plusieurs fois par jour sur sa peau une crème hydratante ne contenant ni colorant ni parfum, ni agent de conservation ni huile d'arachide, d'amande ou de sésame, ni protéines de blé ou d'oeuf.
  • Pour ramollir ses croûtes, puis les détacher avec précaution, vous pouvez demander à votre pharmacien de vous préparer du cérat frais de Gallien modifié, un mélange de cire blanche d'abeille, d'eau distillée de rose, de borate de sodium et d'huile de paraffine.
  • Veillez à ce que les ongles de votre bébé soient bien coupés ou mettez-lui des gants de coton.
  • Pour calmer les démangeaisons, essayez de pulvériser les lésions avec un brumisateur d'eau minérale.

Que fait le médecin en cas d'eczéma du nourrisson ?

Le médecin va chercher à savoir si l'eczéma est lié à une allergie. Pour soulager les symptômes, il prescrit une crème faiblement dosée en cortisone qui sera appliquée pendant deux ou trois jours, et jamais plus de six jours d'affilée. Il peut également prescrire un sirop contenant des antihistaminiques (contre l'allergie). Si les plaies sont infectées, il prescrit un traitement antibiotique local.

Comment soulager l'eczéma du nourrisson ?

Le traitement de l'eczéma du nourrisson repose sur l'utilisation de médicaments dermocorticoïdes disponibles uniquement sur ordonnance. Il s'agit de préparations d'usage local contenant un dérivé de la cortisone. Elles possèdent un puissant effet anti-inflammatoire sur les lésions de la peau. Il convient de respecter strictement les posologies prescrites par le médecin.

Lire la suite