La varicelle est certainement la maladie infantile la plus contagieuse. La plupart du temps bénigne, elle touche surtout les enfants de trois mois à dix ans.

Qu'est-ce que la varicelle ?

La varicelle est due au virus varicelle-zona (VZV), un virus de la famille de l'herpès. Elle se transmet par la salive et par contact avec les lésions de la peau ou avec du matériel contaminé. Une personne est contagieuse quatre jours avant l'apparition des vésicules et jusqu'à ce que la dernière croûte soit formée.

Quels sont les symptômes de la varicelle ?

Les premiers jours, on peut observer entre autres une fièvre modérée, des maux de tête, une toux légère et le nez qui coule. Un peu plus tard, de petites taches rouges apparaissent sur le visage et le tronc, accompagnées de démangeaisons. Elles s'étendent à l'ensemble du corps et deviennent des petites vésicules contenant un liquide clair extrêmement contagieux. Au bout de deux jours, ces vésicules sèchent pour former une croûte qui finit par tomber, laissant une cicatrice rouge et blanche qui disparaîtra en quelques mois. Une fois la maladie guérie, le virus reste dormant dans certains ganglions nerveux. Lors de grande fatigue, d'infection ou d'affaiblissement du système immunitaire, il peut se réveiller et provoquer une nouvelle éruption de vésicules localisée, le zona.

Quelles sont les complications de la varicelle ?

Les complications de la varicelle sont rares : surinfection bactérienne de la peau (en cas de grattage), méningite ou infection du cerveau accompagnée de vertiges.

Quels sont les traitements de la varicelle ?

En fonction des symptômes de votre enfant, le médecin peut prescrire des désinfectants cutanés ou des antihistaminiques contre les démangeaisons. Il est parfois nécessaire de soulager la fièvre avec du paracétamol (ni aspirine ni ibuprofène).

Coupez et brossez au savon les ongles de l'enfant.
Donnez-lui des douches plutôt que des bains (le contact prolongé avec l'eau freine le séchage des croûtes).
Pratiquez un nettoyage antiseptique des boutons une fois par jour.

Comment prévenir la varicelle ?

Il existe un vaccin contre la varicelle, réservé aux enfants dont l'immunité est déficiente. Des immunoglobulines (anticorps anti-varicelle) peuvent être administrées aux femmes enceintes qui n'ont jamais eu la varicelle. En effet, une varicelle contractée pendant la grossesse augmente le risque d'anomalies du foetus ou d'infection grave chez le nouveau-né.

Si un cas survient dans une collectivité d'enfants, l'éviction n'est pas obligatoire. En revanche, il est fortement recommandé d'avertir le personnel.

Les adultes qui n'ont jamais eu la varicelle peuvent se faire vacciner dans les trois jours suivant le contact avec un enfant atteint de cette maladie.

Lire la suite