Les vacances aux sports d’hiver, nombreux sont ceux qui les attendent toute l’année... Mais si la montagne, les pistes fraichement damées et les grands espaces sont sources de plaisir et de sensations fortes, ils peuvent aussi malheureusement devenir le théâtre d’accidents, que l’on soit novice ou habitué des sports de glisse…

Un chiffre à retenir ? Plus de 110 000 accidents traumatiques, c'est-à-dire avec blessure (une fracture, par exemple), ont été recensés lors de la saison 2019-2020, selon le rapport de l'association Médecins de montagne.[1]

 

Découvrez les bonnes pratiques à adopter - sur et en dehors des pistes - pour éviter la blessure, afin que la montagne reste un plaisir pour vous et vos proches.

Le casque, une protection indispensable sur les pistes enneigées

Aujourd’hui, 95 % des enfants présents sur les domaines skiables portent un casque : ils n’étaient que 15 % en 1995, selon l’association des Médecins de montagne.

 

Le taux d’équipement chez les plus jeunes a donc fait d’énormes progrès, mais des efforts restent à fournir chez les adolescents, qui sont équipés à 85 %, alors que seulement 62% des adultes portent un casque [2].

 

Pourtant, c’est désormais connu : sur les domaines skiables, près d'1 accident sur 10 est dû à une collision entre usagers des pistes. Ce type d’impact peut entraîner des traumatismes crâniens, notamment chez les plus jeunes (dû à leur petite taille) et les seniors [3].

 

Vous pouvez vérifier la conformité et l’efficacité de votre casque grâce à une check-list complète, à découvrir ici !

Skieur et snowboarder : protégez-vous du froid, et du soleil

Quelle que soit la discipline que l’on choisit, certaines précautions s'imposent pour éviter les blessures, et d’autres soucis de santé plus graves, notamment cardiovasculaires. Petit aperçu des bonnes pratiques à adopter face au froid, en 3 points clés :

 

  • Les extrémités du corps sont source de grandes déperditions de chaleur.  Bonnets, gants et chaussettes sont donc les premiers équipements à privilégier pour se parer contre le froid : équipez-vous autant que possible de modèles dits « techniques », à la fois chauds et respirants, pour vous accompagner au mieux au fil des heures, sur les pistes.
  • Pour le reste du corps, il ne s'agit pas de multiplier les couches épaisses ni de se couvrir excessivement, mais de revêtir une à plusieurs couches de vêtements techniques eux aussi, donc légers et conçus pour limiter la stagnation de transpiration.
  • Enfin, veillez à éviter les vêtements et équipements trop serrés, sur lesquels certains élastiques ou coutures marquent la peau et peuvent impacter la circulation sanguine [4].  

 

Le soleil est aussi plus puissant en altitude : utiliser un écran total pour protéger votre peau, même si le temps est nuageux lorsque vous gagnez les pistes. Les crèmes adaptées permettent aussi de maintenir votre peau hydratée, et donc mieux protégée face au froid souvent sec de la montagne.

Avant chaque sortie sur les pistes, un point météo s’impose

Le temps change vite en montagne : pensez à vérifier les prévisions météo pour votre séjour, mais aussi chaque matin ou quelques heures avant d’emprunter les remonte-pentes. Elles vous inciteront peut-être à prendre des vêtements chauds supplémentaires dans un sac à dos adapté, ainsi qu’une quantité d’eau suffisante pour aborder le combo effort et chaleur, le plus sereinement possible. 

 

Pensez également à consulter les bulletins d’estimation du risque d’avalanche, avant chacune de vos sorties sur le domaine skiable. Là encore, cela donne une idée de l’état du manteau neigeux et de ses risques, à confronter ensuite avec vos observations et les recommandations du personnel de la station [5].

 

Qu’est-ce qu’un comportement responsable à skis ou en snowboard ?

La règle d’or : sur les pistes des domaines skiables, chacun doit veiller à ne mettre personne en danger.

 

  1. Avant de vous lancer, checkez vos connaissances sur le balisage et la signalisation : en cas de doute, consultez les informations disponibles en office du tourisme, ou au point de retrait de vos forfaits pour les remontées mécaniques.
  2. Selon la fréquentation, la visibilité, l’état des pistes et votre niveau, pensez à toujours adapter votre vitesse et à conserver une distance suffisante avec les autres skieurs et snowboarders, comme vous le feriez sur la route.
  3. Veillez à vous arrêter sur le bord des pistes et non au milieu. En cas de chute, dans la mesure du possible, libérez rapidement la piste afin d’éviter le suraccident. 
  4. Si vous êtes témoins d’un accident, votre réactivité peut être clé dans la bonne prise en charge des victimes. Donnez l’alerte rapidement en appelant le 112, en précisant votre identité, et si possible, en alertant le personnel des remontées mécaniques les plus proches [6]. Sans vous mettre en danger, vous pouvez signaliser l’emplacement de victimes en plantant vos skis en croix en amont du lieu de l’accident. Retrouvez d’autres conseils concrets, plus bas dans cet article…

 

Découvrez aussi les 10 règles de la Fédération française de ski, pour être prêt à bien réagir.

Et sur les remontées mécaniques : quels comportements adopter ?

À chaque fois que vous embarquez ou débarquez d’un téléski ou d’un télésiège, il existe un risque d'accident [7]. Dans 90% des cas, ce risque est lié à un mauvais comportement de l'usager.

 

Afin de veiller à votre sécurité, vous trouverez des panneaux de signalisation vous rappelant les bonnes règles de conduite avant de monter dans un télésiège, ou vous indiquant où et comment vous assoir, le nombre maximum d'enfants pouvant accompagner un adulte, etc.

Bien s’échauffer, la règle d’or aux sports d’hiver

Sur la saison 2019-2020, interrompue de manière anticipée le 15 mars 2020 par les mesures de confinement, l’Association des Médecins de Montagne recensait que les entorses du genou représentaient 27% des accidents, là où les lésions de l’épaule concernaient 16% des diagnostics d’accidents [8].

 

Un bon échauffement permet de réduire ces risques en préparant votre corps aux efforts que vous allez lui demander, et en le prédisposant à répéter ces efforts au fil de votre semaine de vacances, par exemple.

En cas d’accident, ne restez pas spectateur, devenez acteur

Chaque année en France, Le Système National d'Observatoire de la Sécurité en Montagne (SNOSM) recense près de 50 000 interventions sur le domaine skiable des services de pistes [10].

 

Mais avant de voir les professionnels intervenir, si vous le pouvez lorsque vous tombez ou que vous êtes témoin d’un accident, la première chose à faire est de déchausser et de planter ses skis en croix dans la neige, en amont de l’endroit où se trouve la victime : c’est un geste indispensable pour éviter le suraccident.

 

La deuxième chose à faire est d’appeler le 112 ou les secours de la station. Vous trouverez généralement le numéro inscrit sur votre forfait, et sur le plan des pistes.

 

Donnez-leur un maximum d’informations :

 

  • Le nom de la piste où vous vous trouvez, 
  • Le numéro de la balise la plus proche,
  • Le nom, le prénom, l’âge et le sexe de la victime,
  • L’endroit où elle a mal
  • Les circonstances de l’accident.

 

Partagez ces informations autour de vous, et à vos proches qui s’apprêtent à rejoindre les stations de montagne, pour les faire profiter de ces conseils de prévention…Bonne glisse, sur la neige !

 

->Découvrez aussi notre article dédié à la conduite sur neige, pour préparer votre trajet en voiture vers les stations de montagne.

Sources

1 : https://www.mdem.org/sites/default/files/documents/DP%202020_0.pdf

2 : https://www.assurance-prevention.fr/ski-snowboard-casque-choisir.html

3 : https://www.assurance-prevention.fr/ski-snowboard-accident-prevention.html

4 : https://www.sport-passion.fr/sante/risques-pratique-sport-temps-froid-hiver.php

5 : https://www.sport-passion.fr/sante/risques-pratique-sport-temps-froid-hiver.php

6 : http://www.ffs.fr/ski-fond/skier/securite

7 : http://www.strmtg.developpement-durable.gouv.fr

8 : https://www.mdem.org/sites/default/files/documents/DP%202020_0.pdf

9 : https://www.pompiers.fr/grand-public/prevention-des-risques/risques-en-montagne/prevention-des-risques-lies-lavalanche#:~:text=Emprunter%20les%20pentes%20les%20moins,%2C%20si%20possible%2C%20les%20chutes.

10 : https://www.domaines-skiables.fr/accident-pistes/

11 : https://www.anena.org/11077-bilan-des-accidents-d-avalanche-2020-2021.htm

Lire la suite