Les régions ensoleillées restent la destination privilégiée des voyageurs. Mais l'exposition au soleil comporte des risques : à court terme, coups de soleil, insolations et déshydratation ; à long terme, vieillissement et cancers de la peau. Modération et protection sont donc nécessaires.

Une exposition raisonnable

Même après vous être enduit d'une épaisse couche de protection solaire, évitez de vous exposer de longues heures au soleil, surtout entre 12 et 16 heures, quand les rayons sont les plus intenses.

Les vêtements

La meilleure protection contre le soleil est vestimentaire. Mettez dans vos valises des vêtements longs (chemise à manches longues, pantalons), amples et perméables à la transpiration (coton, lin et tissus non synthétiques). Plus ils sont épais et foncés, moins ils laissent passer les rayons ultraviolets. Portez des chapeaux à bords larges et des chaussures pour éviter de marcher pieds nus sur le sol brûlant. Pensez à couvrir vos enfants, même enduits de protection solaire : l'exposition excessive au soleil pendant l'enfance favorise l'apparition de cancers de la peau à l'âge adulte.

Les lunettes de soleil

Prévoyez une paire de lunettes solaires à verres filtrants (bloquant les ultraviolets) pour chaque membre de la famille. Les verres avec une coloration sombre ne suffisent pas : assurez-vous qu'ils portent la marque CE. Il en existe de divers degrés de protection, demandez conseil auprès d'un opticien.

Les produits solaires

Il est parfois difficile de se repérer parmi les étiquetages des produits solaires. Choisissez des produits offrant à la fois une protection contre les ultraviolets de type B (UVB, plutôt responsables des coups de soleil) et ceux de type A (UVA, plutôt responsables du vieillissement cutané et des cancers) et qui résistent à l'eau. Ensuite, le principal critère de choix doit être le facteur de protection solaire (FPS) du produit, selon votre phototype (voir encadré ci-dessous) et votre destination (voir tableau ci-dessous).

Attention, nous avons tous globalement tendance à appliquer une quantité de protection solaire inférieure à celle utilisée dans les tests des laboratoires. Certains dermatologues estiment que, dans les conditions de la vie courante, le facteur de protection solaire réel n'excède pas le tiers du FPS indiqué par le fabricant ! Ainsi, un FPS de 30 se traduirait dans la pratique par une protection de 10. N'hésitez pas à appliquer généreusement votre protection solaire ou choisissez un produit à FPS très élevé. En cas de doute, demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien.

Identifier votre phototype

À chaque type de peau correspond un phototype, c'est-à-dire une aptitude à tolérer les expositions solaires.

- Phototype 1 : Vous avez une peau très claire, des cheveux blond clair ou roux, et des taches de rousseur qui apparaissent très rapidement en cas d'exposition.
Ne cherchez jamais à bronzer, protégez-vous en toutes circonstances du soleil (vêtements, chapeaux, lunettes, etc.).
- Phototype 2 : Vous avez une peau très claire, qui peut devenir hâlée, des cheveux blonds ou châtain clair, des taches de rousseurs qui apparaissent au soleil.
Ne cherchez pas à bronzer. Vous devez utiliser une protection maximale et vous exposer le moins possible.
- Phototype 3 : Vous avez une peau claire, mais qui bronze facilement, peu ou pas de taches de rousseur.
Vous pouvez vous exposer au soleil, mais de manière prudente et progressive.
- Phototype 4 : Vous avez une peau mate, qui bronze très facilement, des cheveux châtains ou bruns, aucune tache de rousseur.
Vous pouvez vous exposer progressivement.
- Phototype 5 : Vous avez une peau naturellement pigmentée ou une peau noire.
Vous pouvez vous exposer progressivement.

Comment choisir un produit solaire selon sa peau et sa destination ?

Lire la suite