Écologique, adapté à tous les niveaux sportifs et permettant de se déplacer rapidement, le vélo à assistance électrique (VAE) ne manque pas d’arguments pour séduire les adeptes des mobilités douces.

La bonne nouvelle ? En plus d’être pratique et de ne pas polluer, le vélo électrique permet à chacun de prendre soin de sa santé physique et mentale. Petit tour d’horizon des multiples bienfaits de ce mode de déplacement alternatif...

Le vélo à assistance électrique en 3 infos clés

  • Selon la législation européenne, la vitesse maximale d’un vélo électrique ne doit pas excéder 25 km/h ;
  • Le port de protections n’est pas obligatoire, mais notre association ne peut que vous recommander de porter un casque, des gants et un gilet ou des accessoires rétroréfléchissants ;
  • La durée d’autonomie de la batterie d’un vélo électrique oscille entre 30 et 100 km selon les modèles.

 

Pour aller plus loin : découvrez nos conseils pour rouler en vélo électrique en toute sécurité.

Vélo à assistance électrique : un équipement qui permet une pratique sportive

Le vélo électrique, un mode de déplacement pour les paresseux ? Loin de là ! Bien que l’e-bike soit doté d’un moteur, le pédalage reste de mise pour circuler. Le dispositif électrique fait office d’assistance, à enclencher pour faciliter le mouvement.

 

Une étude menée conjointement par l’université de Reading et l’université Oxford Brookes[1] a même permis d’établir que les cyclistes circulant sur un vélo électrique auraient tendance à pédaler plus longtemps qu’avec un vélo classique.

 

Un résultat logique : certains participants estimaient pouvoir emprunter des itinéraires plus conséquents, en comptant sur l’assistance électrique pour les soulager lors du trajet du retour.

Le vélo électrique : une activité physique accessible à tous

En termes de dépense énergétique, le VAE se situe entre la marche à pied et le vélo classique.

 

Lors d’un déplacement, en tant que cycliste, vous faites travailler vos jambes, vos bras, votre dos et vos épaules. Les mouvements stimulent votre circulation sanguine et permettent de développer votre masse musculaire.

 

Pensez-y…

 

L’assistance électrique peut être désactivée une partie du temps du trajet, accentuant ainsi les bénéfices pour votre santé.

 

Vous redoutez le coup de fatigue, ou une côte un peu ardue : le moteur vous permet de vous adonner au plaisir du vélo, sans vous  épuiser. L’idéal pour passer d’un mode de vie sédentaire à une activité physique modérée, en douceur.

Pratique du VAE : des bénéfices cognitifs et mentaux

Fin 2019, les résultats d’une étude menée par le docteur Bruno Chabanas, médecin du sport au service de santé universitaire de l’université Clermont-Auvergne, et l’Observatoire national de l’activité physique et de la sédentarité (Onaps), ont été présentés lors d’une conférence de l’Eupha[2], Association Européenne de la Santé Publique.

 

Cette étude a permis de mettre en évidence que les utilisateurs de vélo électrique, après quatre à cinq mois d’utilisation :

 

  • augmentaient leur capacité cardiorespiratoire ;
  • présentaient une masse grasse réduite.

 

La santé mentale des participants a également été améliorée durant l’expérience. « Le vélo à assistance électrique apporte des bénéfices probants, et qui semblent durables au cours du temps », a ainsi souligné Bruno Chabanas. Et si c’était le moment de vous équiper ?

 

Plusieurs initiatives régionales peuvent vous aider financièrement à acquérir un VAE : n’hésitez pas à vous renseigner auprès de vos instances locales, pour facilement vous mettre en selle !

Sources

[1] https://journals.plos.org/plosone/article?id=10.1371/journal.pone.0211779

[2] https://www.lemonde.fr/sciences/article/2021/01/06/velo-electrique-apres-quatre-a-cinq-mois-les-utilisateurs-voient-leur-capacite-cardiorespiratoire-amelioree_6065307_1650684.html

Lire la suite