De nombreux parents le constatent : les jeunes passent en moyenne plus de 15 h par semaine sur internet [1]… Ils sont donc particulièrement vulnérables face aux risques de l’hyperconnexion...

Hyperconnexion : Parlons-en en famille

Pour encadrer leur usage des écrans, il existe aujourd’hui des outils accessibles et fiables, afin d’accompagner son enfant et l’aider à réguler sa « consommation ».

 

L’association AXA Prévention propose notamment des contenus accessibles, à écouter en famille, afin d’amorcer un dialogue autour des bonnes pratiques numériques avant l’entrée au collège.

Une saga de podcasts pour sensibiliser les jeunes aux bons usages d’Internet et des réseaux sociaux : Dans la Cour des grands

Les épisodes mettent en scène Lou, Mélanie, Paul et Farid, quatre élèves d’une classe de CM2 qui découvrent peu à peu Internet et les réseaux sociaux. Plusieurs problématiques y sont abordées, comme :

 

  • le cyberharcèlement,
  • les troubles de la concentration,
  • les risques liés au partage d’informations personnelles,
  • la gestion du temps et l’hyperconnexion,
  • le risque de faire de mauvaises rencontres,
  • le nécessaire maintien des loisirs « déconnectés »…

 

… autant de questions soulevées au fil des conversations de cette joyeuse bande de copains !

Une application pour accompagner toute la famille vers un bon usage d’internet : FamiNum

FamiNum incarne, pour notre association, un outil de référence en la matière. S’il permet de guider les parents, il est plus précisément destiné à orienter l’ensemble de la famille vers l’adoption de pratiques numériques raisonnées, et raisonnables.

 

Concrètement, l’application permet la création d’une charte numérique personnalisée. En plus de minimiser les risques associés aux usages d’internet, elle contribue à apaiser les désaccords parents-enfants autour de la gestion des écrans.

Téléchargez l’application via googleplay, ou via l’applestore

Surveiller, pour « veiller sur »… leur navigation

Il ne s’agit bien sûr pas d’espionner « en douce » votre adolescent. En amont de l’utilisation de ce type d’outils, expliquez-lui ce que vous lui permettez ou pas de faire en ligne, et présentez-lui l’application choisie. Il sait alors ce à quoi vous avez accès.

 

Évoquer avec lui ces outils est aussi une façon de lui montrer que vous n’êtes pas « étranger » à ses activités en ligne, et une opportunité d’ouvrir le dialogue.

D’autres applications de contrôle parental peuvent vous aider à surveiller l’activité de votre ado en ligne :

 

  • FamiSafe vous permet de vérifier l’historique de navigation sur le smartphone de votre enfant, d’instaurer des heures de connexion ou encore bloquer l’accès à certaines applications au contenu sensible ;
  • L’application Qstodio vous donne accès aux contenus consultés ou échangés sur un dispositif choisi ;
  • Le logiciel Avira Family remplit une fonction de contrôle intelligent du temps passé par votre enfant en ligne. Elle est associée à un antivirus.

Des écrans, mais pas seulement

Au -delà des règles d’usage du numérique, il est important d’inciter les jeunes à s’adonner à des activités loin des écrans pour leur équilibre et leur santé.

 

Une solution peut être de lui proposer de réaliser, seul, un planning hebdomadaire incluant son emploi du temps scolaire, ses activités sportives, ses rencontres avec ses copains, son sommeil bien sûr et ses horaires d’utilisation des écrans. Une bonne base de discussion à affiner ensemble…

 

Proposez-lui également des sorties adaptées à ses goûts et à son âge, sans hésiter à le surprendre :

 

  • Sessions sportives ou ludiques en intérieur : parc à trampoline, jeux d’actions, escape game… De grands classiques dont les ados ne se lassent pas.
  • Activités en plein air : accrobranche, paintball, char à voile, escalade… De quoi se défouler en s’amusant !
  • Ludothèque : elles sont souvent dotées d’un espace jeux de société ou jeux d’extérieur pour adolescents. Des jeux de rôle par tranches d’âge sont aussi parfois organisés ;
  • Vie sociale : favorisez ses temps entre amis ou cousins du même âge, en installant dans sa chambre un coin convivial dédié à la discussion (avec 1 ou 2 coussins de sol par exemple) ;
  • Responsabilisation et vie de famille : demandez à votre ado de participer à la préparation du repas du soir, un gâteau pour le dessert, de choisir un film ou une série à regarder en famille le week-end…

Focus « Permis internet », pour un bon usage d’internet dès le CM2 !

En 2013, la Gendarmerie nationale, la Police nationale, la Préfecture de Police et l’association AXA Prévention ont élaboré le Permis internet. Une opération renouvelée tous les ans depuis. Plus de 2 500 000 enfants ont déjà été sensibilisés (ou sont en cours de sensibilisation).

 

Une analogie simple à s’approprier : ne pas faire sur internet ce qu’on ne ferait pas dans la rue…

 

Destiné aux classes de CM2, et mené dans les écoles, ce programme de prévention permet de leur faire prendre conscience des risques, et de les encourager à adopter une attitude responsable en ligne.

Pour aller plus loin, parcourez notre guide des bonnes pratiques numériques.

Sources

(1) https://www.ipsos.com/fr-fr/junior-connect-2017-les-jeunes-ont-toujours-une-vie-derriere-les-ecrans

(2) https://www.e-enfance.org/danger-des-reseaux-sociaux

Lire la suite