Quelle que soit la période de l’année, il est important d’identifier les pièces à risque et les précautions à prendre pour sécuriser votre maison et ses abords. Explications…

Le saviez-vous ?

25% des intoxications aux produits ménagers touchent les enfants entre 1 et 5 ans [1]…

Sécuriser sa maison : les bons réflexes en cuisine

Dans les résidences principales ou secondaires, la cuisine est une pièce propice aux accidents domestiques : coupure, brûlure, glissade…

 

Concrètement, quelles précautions prendre dans la cuisine ? 

  • Ne laissez jamais un enfant sans surveillance dans cet espace de la maison 
  • Placez en hauteur tous les produits toxiques et laissez-les dans leur emballage d’origine (stocker un produit nettoyant incolore comme de l’eau de javel dans une bouteille d’eau minérale s’avère particulièrement dangereux) ;  
  • Rangez dans des tiroirs ou placards fermés tous les objets tranchants ; 
  • Ne laissez rien dépasser de la cuisinière, tournez les poignées de casseroles vers l’intérieur.

Et si vous ne le faites pas déjà, rangez tout ce dont vous n’avez plus besoin tout de suite après usage. 

Les règles à respecter pour sécuriser sa salle de bains

Dans les salles d’eau, salles de douche ou salles de bains, les plus jeunes doivent également rester sous la surveillance d’un adulte, en permanence. Le premier bon réflexe à adopter ? Prévenir le risque de glissade avec des tapis antidérapants... 

 

Concrètement, quelles précautions prendre dans la salle de bains ? 

 

  • Rangez les médicaments hors de portée des enfants dans un placard fermé à clef ;
  • Interdisez à vos ados d’y mettre leur téléphone en charge, le risque d’électrocution est réel ;
  • Pour les mêmes raisons, débranchez et rangez tout appareil électrique après usage (sèche-cheveux, lisseur, rasoir électrique ou tondeuse à cheveux…). 

Risque d’incendie : vérifiez vos équipements régulièrement

Il est important de ne pas sous-estimer ce danger qui concerne chaque pièce de la maison. Faites périodiquement le tour de vos équipements :

 

  • Pensez à vérifier le bon fonctionnement et la charge des piles des détecteurs de fumé obligatoires depuis mars 2010 ;
  • Vous possédez un extincteur ? Consultez sa date d’usage limite et/ou celle de sa dernière recharge. 

Rendre jardin, terrasse et balcon plus sûrs

Sans surprise, jardinage et bricolage sont au rendez-vous avec le retour des beaux jours… Ils restent pourtant des activités à risque, donc à encadrer, pour préserver la sécurité des enfants.

 

Concrètement, quelles précautions prendre pour sécuriser les séances de bricolage et de jardinage? 

 

  • Souvenez-vous que ce sont le plus souvent les mains et les yeux qui sont atteints : équipez-vous de gants et de lunettes ou de visières de protection, en fonction de l’activité réalisée ;
  • Soyez très prudents avec les appareils électriques et les produits chimiques : sortez-les au moment de les utiliser, et rangez-les immédiatement une fois la tache terminée ; 
  • Sécurisez votre jardin en rangeant sous clé tous vos outils et produits de jardinage ;
  • Le printemps est là et pour vous aérer un peu, jardiner avec vos enfants est une excellente idée, mais veillez à ne choisir que des plantes non toxiques

 

Avec le retour des beaux jours, vous sortez également le barbecue ?

 

  • Là encore, éloignez vos enfants pendant toute la durée d’utilisation ;
  • Évitez d’utiliser de l’alcool ou de l’essence pour allumer le feu, de là surviennent le plus grand nombre de brûlures ;
  • Prévoyez un seau d’eau ou de sable pour éteindre vos braises une fois le barbecue fini, ou en cas de danger imminent pendant son utilisation. 

Que faire en cas d’accident domestique ?

En cas d’accident à la maison, commencez par évaluer la gravité des blessures. N’hésitez pas à contacter votre médecin de ville, même en téléconsultation, ou votre pharmacien. Un avis médical ou paramédical, même à distance, peut parfois suffire à vous orienter.

 

Et en cas de blessures graves ou de perte de conscience, appliquez les gestes de premiers secours et appelez les numéros d’urgences.

Mémo utile : retenez ces 4 étapes qui vous permettent de bien réagir en cas d’accidents domestiques : 

  1. Sécurisez le lieu de l’accident : débranchez un appareil électrique, éloignez une casserole, ouvrez la fenêtre, etc. ; 
  2. Appréciez l’état de la victime : est-elle consciente ? Respire-t-elle facilement ? 
  3. Appelez les secours : le 18 pour les pompiers, le 15 pour le SAMU, 112 pour le  numéro d’appel d’urgence européen ; 

Suivez les indications qui vous seront confiées par téléphone, et pratiquez les gestes de premiers secours si vous les connaissez.

Sécuriser sa maison avec une trousse de secours complète

Faire face aux petites blessures du quotidien sereinement nécessite de disposer d’une trousse de secours correctement constituée, et régulièrement vérifiée.

 

En fonction des saisons, celle-ci vous permet aussi de stocker de quoi gérer les désagréments liés aux insectes du jardin (aspi-venin, tire-tiques, etc.).

 

Assurez-vous également que cette trousse de secours soit facilement localisable, et identifiable par l’ensemble des personnes susceptibles d’en avoir besoin : grands-parents, garde d’enfants, etc.

Pour aller plus loin

Prévenir les accidents domestiques pour les plus jeunes avec La famille Kaskou

 

Pas toujours simple de sensibiliser votre famille aux risques d’accidents domestiques… Afin de vous aider à aborder le sujet de la sécurité avec vos enfants et vos ados, AXA Prévention a élaboré, en collaboration avec les éditions Michel Lafon, une collection de trois ouvrages :

 

Pour les 3 – 5 ans : Jules et Julien font les 400 coups

Pour les 6 – 8 ans : Zoé ne mesure pas le danger

Pour les 9 – 11 ans : Théo et ses amis prennent des risques

 

Et également avec le Guide anti-accidents pour les plus grands

Sources

[1] https://www.assurance-prevention.fr/prevention-produits-menagers.html

Lire la suite