Trier ses déchets est un geste important au quotidien : il facilite et optimise le travail des agents des centres de tri, et contribue indirectement à faire augmenter la part du recyclage dans les différentes industries…

Bac jaune, bleu, vert ou ordures ménagères ? Tout le monde s’est déjà demandé dans quelle poubelle jeter son flacon de shampoing, sa bouteille de ketchup en verre ou l’emballage en carton de ses yaourts. L’étape du tri sélectif est essentielle pour réduire ses déchets, favoriser le recyclage et préserver l’environnement.

Tri et recyclage des déchets : de quoi parle-t-on ?

Trier ses déchets en vue de les recycler, c’est participer à un cercle vertueux ! En France, le recyclage permet d’éviter l’émission de 23 tonnes d’équivalent CO2 chaque année [1].

 

L’essentiel, pour un tri efficace, est de disposer de plusieurs contenants (un par type de déchet) pour faciliter la démarche. Car en dehors des ordures ménagères, il existe plusieurs sortes de déchets recyclables, à savoir :

  • le verre (bac vert) ;
  • les papiers, journaux, magazines, prospectus… (bac bleu) ;
  • les emballages divers composés de métal (conserves), de plastique (bouteilles, flacons…) et les cartonettes (bac jaune).

 

La simplification du tri sélectif consistant à pouvoir mettre tous les emballages dans le bac jaune se développe en France depuis 2012, mais elle n’est pas encore possible partout. Renseignez-vous sur le règlement en vigueur dans votre commune, certaines consignes de tri peuvent en effet varier en fonction de la localité.

 

D’autres déchets doivent faire l’objet d’une attention particulière lors du tri. Ces derniers doivent être emmenés dans des points de collecte ou des déchetteries. Il s’agit notamment des produits suivants :

  • les piles ;
  • les ampoules ;
  • les appareils électriques ;
  • les vêtements.

Bon à savoir : l’ADEME vous aide à trier

Pour trier efficacement ses déchets, encore faut-il connaître les consignes de tri. Afin d’y voir plus clair, l’ADEME (Agence de la transition écologique) met en place un outil en ligne et facile d’utilisation (consultable ici).

Comment ça marche ? Il vous suffit de renseigner le type de déchet que vous souhaitez trier, et la marche à suivre apparaît à l’écran.

Les différents logos de tri et leur signification

Présents sur les emballages ou directement sur les produits, différents logos permettent de s’y retrouver pour trier correctement ses déchets. Voici les principaux symboles à connaître :

Le Triman, utilisé depuis 2015, signifie que l’article sur lequel il apparaît est recyclable et doit donc être trié ;

L’anneau de Möbius, symbole du recyclage, est le plus ancien des logos de tri et signifie que l’article ou son emballage sont recyclables. S’il est accompagné d’un pourcentage, il indique la part de matière recyclée déjà présente dans le produit ;

L’info-tri, présente sur certains produits, indique la marche à suivre pour les recycler ;

La poubelle barrée, notamment présente sur les piles et les produits électroniques, indique qu’ils ne doivent pas être jetés dans la poubelle des ordures ménagères, mais faire l’objet d’une collecte séparée.

La valorisation des déchets, comment ça marche ?

L’opération de valorisation désigne l’utilisation de déchets en substitution d’autres matières. Le recyclage est l’une des trois formes principales de valorisation de la matière, aux côtés de la réutilisation des déchets organiques (méthanisation, compostage) et du remblaiement de carrières (à base de matériaux de démolition).

 

Une fois triés par les particuliers et collectés, les déchets recyclables sont acheminés en centre de tri où ils sont de nouveau triés et répartis par matière. Ils sont ensuite transportés dans des usines de recyclage pour être traités et transformés en matière première.

 

D’après les chiffres publiés en 2020 par l’ADEME, le recyclage approvisionne 56% de l’industrie du verre, 67% de l’industrie papetière et 49% de la sidérurgie [2]. Les déchets issus du tri représentent donc une matière première incontournable pour l’industrie française.

Bon à savoir

Dès l’acte d’achat, vous pouvez faciliter les opérations de tri sélectif et de recyclage en veillant à acheter des produits recyclables, consignés ou réalisés à partir de matières recyclées. Fiez-vous aux labels environnementaux pour consommer intelligemment !

A la maison et au bureau : les bonnes pratiques du tri

À la maison, équipez-vous de différents bacs de tri. La règle numéro un est de bien séparer les différentes matières. Par exemple, pour le verre, veillez à bien enlever les bouchons et couvercles des pots et bouteilles, avant de les mettre dans le bac idoine.

 

Séparez également le carton et le plastique des emballages qui contiennent les deux. Prenez soin de bien vider les contenants (mais vous n’avez pas besoin de les laver). Les papiers et cartons trop gras ou humides ne sont pas recyclables, jetez-les avec les ordures ménagères. Si vous disposez d’un jardin, prévoyez aussi une poubelle à compost : cela vous permettra de réduire encore plus vos déchets !

 

Au bureau, les poubelles individuelles ont fait leur temps. Proposez à vos salariés ou à vos collègues un système de tri des papiers et des emballages (bouteilles d’eau, repas, gobelets…). Pensez aussi aux programmes de recyclage des dosettes de café en aluminium : plusieurs solutions sont disponibles pour les entreprises.

Tri des déchets : avez-vous pensé au volontariat ?

Pour aller plus loin dans votre engagement en faveur de l’environnement, sachez que vous pouvez devenir bénévole au sein d’associations. De nombreuses structures à but non lucratif organisent en effet des collectes de déchets dans les villes, sur les plages, dans la nature…

 

L’idée est aussi de mettre en place des actions de sensibilisation à destination du grand public, grâce à des animateurs bénévoles. Pour plus de renseignements, l’association Zero Waste France a répertorié des liens utiles à consulter ici.

Le saviez-vous ?

Originaire de Suède, le « plogging » est un acte citoyen qui consiste à ramasser des déchets en faisant son jogging. Une façon de préserver en même temps sa santé et la planète…

Le tri sélectif des déchets fait partie des écogestes incontournables pour lutter contre le réchauffement climatique. Pour en savoir plus, téléchargez ici le Guide Climat d’AXA Prévention !

Sources

[1] https://www.ecologie.gouv.fr/lesbonneshabitudes

[2] https://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/dechets_chiffrecles_lessentiel_2019_010695.pdf

Lire la suite