AXA Prevention
  • Accueil
  • >
  • Sur internet
  • >
  • Activité enfant : avec « Plume », l’usage des écrans devient intelligent

Activité enfant : avec « Plume », l’usage des écrans devient intelligent

Soutenu par le CNRS et l’Éducation Nationale, le projet d’application ludique « Plume » vise à améliorer le niveau de français des jeunes élèves.

  • Accueil
  • >
  • Sur internet
  • >
  • Activité enfant : avec « Plume », l’usage des écrans devient intelligent

Activité enfant : avec « Plume », l’usage des écrans devient intelligent

Soutenu par le CNRS et l’Éducation Nationale, le projet d’application ludique « Plume » vise à améliorer le niveau de français des jeunes élèves.

Hyperconnexion, cyberharcèlement, troubles du langage… L’usage intensif des écrans présente un certain nombre de risques pour les plus jeunes. Mais lorsqu’ils sont utilisés à bon escient, ces outils offrent également de belles opportunités d’apprentissage et de découverte ! La preuve, avec l’application « Plume » : une activité enfant qui développe le plaisir d’écrire.

Usage des écrans : quels sont les risques pour les enfants ?

Véritable enjeu de santé publique, la surexposition des enfants aux écrans présente un certain nombre de risques pour leur santé mentale et physique.  

Accentuée lors des confinements liés à la crise sanitaire, l’exposition précoce des plus jeunes aux écrans et aux objets numériques ne cesse de s’amplifier. 

Pour mieux comprendre l’ampleur du phénomène, voici quelques chiffres présentés sur la plateforme officielle « Je protège mon enfant » [1] :  

  • 84% des enfants de 2 ans regardent la télévision au moins une fois par semaine ; 
  • Les enfants et ados âgés de 3 à 17 ans passent en moyenne 3 heures par jour devant les écrans ; 
  • 99% des enfants âgés de 12 à 17 ans ont librement accès à un ordinateur, une tablette ou un smartphone. 

Le manque de sommeil, l’apparition de problèmes de vue, ou encore la sédentarité liée à l’absence d’activité physique représentent des risques bien réels pour les enfants qui passent trop de temps devant les écrans. 

L’hyperconnexion chez les plus jeunes peut également être à l’origine de troubles de l’attention ou encore de troubles du langage [2]. Autre danger : le risque de cyberharcèlement est accentué par une présence importante sur les réseaux sociaux. 

 >>Pour aller plus loin, découvrez le podcast « Dans la cour des grands » d’AXA Prévention 

Activité enfant : « Plume », une application qui leur veut du bien !

Heureusement, les écrans comprennent aussi des usages à la fois ludiques et pédagogiques très intéressants pour les enfants. C’est le cas de l’application « Plume », soutenue par le ministère de l’Éducation nationale et par le CNRS. 

« La Bibliothèque nationale de France (BNF) est un autre de nos partenaires. Nous avons accès à son catalogue de littérature classique, et c’est un support de taille pour nos histoires à co-écrire… » Joanna Sarment – Responsable marketing de Plume 

Cette nouvelle offre dédiée aux jeunes âgés de 7 à 14 ans vise à développer le plaisir d’écrire et la créativité. Ainsi, votre enfant n’est pas passif devant un écran : le numérique devient au contraire un outil de création et d’apprentissage !  

Imaginée en 2018 par Aude Guéneau, ancienne professeure de lettres, Plume est une plateforme web et mobile (IOS et Android) qui accompagne vos enfants dans l’écriture de leurs propres histoires. 

Plume se décline en coffrets thématiques à offrir contenant de nombreuses activités littéraires, à savoir : 

  • Un livret d’activité d’écriture ; 
  • Des cartes à histoires pour stimuler son imagination ; 
  • Un agenda d’écrivain pour planifier ses sessions d’écriture ; 
  • Des autocollants pour jouer avec les mots ; 
  • Un accès à la plateforme web ou mobile pour coécrire une histoire ; 
  • L’impression du livre écrit par votre enfant... 

Vous pouvez trouver ces coffrets d'écrivain à la Fnac, chez Cultura, dans certaines librairies et évidemment sur Internet. 

Comme indiqué sur son site, l’application a déjà conquis plus de 221 000 écrivains en herbe qui comptabilisent l’écriture de plus de 400 000 chapitres. 

« Le produit fini, c’est vraiment l’objet livre écrit par l’enfant, le livre imprimé. Avec Plume on n’écrit pas pour écrire, mais pour se mettre dans la peau d’un écrivain. » Joanna Sarment – Responsable marketing de Plume 

L’apprentissage du français en ligne de mire

L’objectif de Plume est de donner envie aux enfants de savoir écrire à travers différentes activités et services : 

  • Des corrections personnalisées proposées par des relecteurs professionnels ; 
  • Des défis d’écriture à relever chaque mois ; 
  • Un nouveau mot à découvrir chaque jour ; 
  • Des centaines de jeux de langage… 

D’après les chiffres du ministère de l’Éducation nationale, près de 40% des élèves qui entrent en classe de sixième ne présentent pas une maîtrise satisfaisante de la langue par rapport au niveau exigé [3]. 

« Plume réunit une équipe éditoriale, et une équipe pédagogique composée d'anciens enseignants. C’est cet équilibre qui nous permet de proposer une expérience créative en parfaite adéquation avec les attentes de l’éducation nationale, qui soutient par ailleurs notre développement. » Joanna Sarment – Responsable marketing de Plume 

Inspirée de la pédagogie Montessori, l’application Plume vient aider les enfants à progresser en associant l’écriture à une activité amusante, en les encourageant dans leur évolution et en libérant leur créativité. 

?

Le saviez-vous ?

Plume s’adresse aussi aux enseignants en proposant une méthode alternative d’enseignement de l’écriture du CP à la 4e à travers différents outils et ressources pédagogiques.  

« Plume est donc une ressource validée par les enseignants. 15000 d’entre eux nous font confiance et utilisent notre outil dans leurs projets de classes. » Joanna Sarment – Responsable marketing de Plume 

Avec Plume, rendez l’usage des écrans bénéfique pour vos enfants et aidez-les à progresser en français !