AXA Prevention

Eviter les chutes des seniors en aménageant les extérieurs

Que ce soit dans un jardin ou dans les parties communes d'un immeuble, les risques de chute existent, en particulier chez les personnes âgées. Parmi les 450 000 accidents annuels des plus de 65 ans, environ 10 % se produisent autour de la maison.

Eviter les chutes des seniors en aménageant les extérieurs

Que ce soit dans un jardin ou dans les parties communes d'un immeuble, les risques de chute existent, en particulier chez les personnes âgées. Parmi les 450 000 accidents annuels des plus de 65 ans, environ 10 % se produisent autour de la maison.

Sécurisez votre jardin

Le jardinage est une excellente activité physique, pour peu que l'on prenne les précautions nécessaires. En effet, mieux vaut prévenir que guérir…:

- Préférez les revêtements en dalles rugueuses plutôt que les graviers instables, ou les dalles glissantes. Éliminez également les mousses et ramassez les feuilles mortes les feuilles mortes le plus souvent possible pour éviter de glisser en marchant dessus.
- Si vous devez utiliser une échelle ou un escabeau, faites-le en présence d'une autre personne. Préférez les modèles de petite taille (quelques marches) et pourvus d'un appui pour les mains. Assurez-vous plusieurs fois de leur stabilité avant d'y grimper.
- Sitôt terminée la corvée d'arrosage, rangez les tuyaux dans des enrouleurs.
- Rangez les objets dangereux après usage, tels que serpette, sécateur, râteau ou binette.
- Attention aux plantes rampantes qui peuvent obstruer les voies de passage. Taillez régulièrement votre jardin pour que les chemins y soient dépourvus d'obstacle.
Placez des lumières le long du chemin de votre jardin : si possible des éclairages automatiques rechargés à la lumière du soleil ou déclenchés par le mouvement.

Aménagez l'entrée de votre domicile

Lorsque l’on vit dans un immeuble, l'entrée, l'ascenseur, les escaliers ou les couloirs doivent faire l'objet d'une attention particulière pour prévenir toute chute. Et ce, au même titre que dans une maison !

- Assurez-vous que les voies d'accès à votre domicile ne sont pas encombrées, qu'il ne s'y trouve pas de tapis ou de paillassons glissants ou de zones d'ombre.
- Équipez également les escaliers, même de quelques marches, de rampe ou de main courante, si possible à droite et à gauche, et sur toute la longueur.
- Installez un éclairage suffisant aux abords et dans les escaliers, pour qu’aucune zone ne reste dans l’obscurité.
- Si les bords des marches sont glissants, faites installer des nez de marche antidérapants et bien visibles (pour pouvoir repérer facilement les bords).

Dans une copropriété, n’hésitez pas à demander des aménagements à votre syndic.