Batterie de vélos électriques : quelle dangerosité et quelles précautions adopter ?
AXA Prevention

Batteries de vélos électriques : ce qu’il faut savoir

Depuis quelques années, le gouvernement fait la promotion des mobilités actives et encourage les Français, notamment via le Bonus vélo, à investir dans un véhicule peu polluant comme un Vélo à Assistance Électrique (VAE). Au-delà de ses atouts indéniables pour l’environnement et la santé se pose la question de la dangerosité des batteries des vélos électriques. AXA Prévention démêle pour vous le vrai du faux.

Batteries de vélos électriques : ce qu’il faut savoir

Depuis quelques années, le gouvernement fait la promotion des mobilités actives et encourage les Français, notamment via le Bonus vélo, à investir dans un véhicule peu polluant comme un Vélo à Assistance Électrique (VAE). Au-delà de ses atouts indéniables pour l’environnement et la santé se pose la question de la dangerosité des batteries des vélos électriques. AXA Prévention démêle pour vous le vrai du faux.

!

Le chiffre

En 2022, 738 454 vélos à assistance électriques ont été vendus (+12% vs 2021). [1] 

>>Avant de vous lancer, révisez le code de la route, les équipements et les bonnes conduites à adopter à vélo dans cet article AXA Prévention.

Rappel des bonnes raisons de vous équiper d’un vélo électrique

Raison N°1 : pour être en bonne santé

Le VAE permet de lutter contre la sédentarité et de vous mettre en mouvement. Comme pour tout exercice physique, vous sécrétez des endorphines qui vont vous aider à réduire le stress voire l’anxiété, mais aussi assurer un bon fonctionnement de vos organes de digestion, de votre cœur, de vos poumons…

>> On ne le rappellera jamais assez, 30 minutes de vélo par jour suffisent à augmenter votre espérance de vie : consultez notre article à ce sujet.

Raison N°2 : pour protéger l’environnement

Si vous avez envie de réduire votre empreinte carbone et de faire à votre niveau un geste pour la planète, passez au vélo à assistance électrique. Il n’émet aucune fumée nocive et consomme très peu d’électricité (1 kWh pour 125 km).

Pour avoir un véritable impact, l’enjeu est de l’utiliser pour aller au travail. Aujourd’hui, seulement 700 000 personnes l’utilisent pour effectuer leur trajet domicile-travail. [2] 

Raison N°3 : pour améliorer la qualité de vie en ville

Le vélo électrique ne représente aucune nuisance sonore et consomme également peu d’espace public en termes de stationnement, deux atouts particulièrement intéressants en ville. Adieu embouteillages et autres problèmes de stationnement. Simple à entretenir et pratique, vous pouvez utiliser le VAE facilement tous les jours et emprunter les pistes cyclables, de plus en plus nombreuses.

Les Français sont de plus en plus nombreux à se laisser convaincre : l’utilisation des pistes cyclables est en constante progression ces dernières années, avec +5% en moyenne sur l’année 2023 [3].

Les batteries de vélos électriques présentent-elles des risques ?

Des cas d’incendies recensés aux États-Unis…

À New York, entre janvier et juin 2023, plus d'une centaine d'incendies ont été provoqués par des batteries de vélos électriques et de scooters électriques, occasionnant 13 morts. Les batteries au lithium ont ainsi déclenché plus d’incendies que les cigarettes mal éteintes ou les accidents domestiques en cuisine. La ville a réagi en interdisant la vente de batteries de vélos électriques non étiquetées par l’inspection nationale de sécurité, et a fermé les stations de recharge non officielles. Une campagne de sensibilisation à destination des employés des entreprises de livraison et du grand public a également été mise en place. Et dans tout le pays, ce sont plus de 200 incidents qui ont été signalés et une vingtaine de décès. Sont pointés du doigt le manque de contrôles, et le manque de zones de recharge sécurisées, surtout dans les grandes villes. [4] 

… et quelques exemples en Europe

À Londres, un vélo et une trottinette électriques en cours de recharge ont explosé. Les pompiers comptabilisent 52 incendies de vélos électriques et 12 de scooters électriques pendant le premier semestre 2023. Certaines explosions ont été filmées et sont impressionnantes. En France, un incendie, rapidement maîtrisé, s’est déclaré à Hyères en mai 2023 sur un balcon lors du chargement d’un engin électrique.

Quelques explications sont avancées pour expliquer la surchauffe des batteries de vélos électriques : la fragilité de ces batteries qui sont sensibles aux variations de températures, aux chocs, aux lieux de stockage particulièrement s’ils sont humides ou très chauds.

Que faire en cas d’incendie ?

Si votre batterie de vélo électrique prend feu, éloignez-vous et protégez-vous, puis invitez les personnes à proximité à faire de même. Il est important d’éviter de respirer les fumées toxiques causées par le lithium.

Appelez ensuite les pompiers (18) et n’essayez pas d’éteindre le feu. L’eau est inutile, tout comme les extincteurs.

Les conseils d’AXA Prévention pour rouler électrique en toute sécurité

Concrètement, comment prévenir les risques d’incendie d’une batterie de vélo électrique ?

  • Acheter un vélo électrique répondant aux normes de sécurité européenne, beaucoup plus strictes que les normes américaines. La batterie sera de qualité, certifiée et proviendra du fabricant d’origine de votre vélo ;
  • Ne pas ajouter de batterie électrique supplémentaire sur votre vélo ;
  • Éviter les batteries de vélo électrique vendues au rabais sur Internet qui peuvent être des contrefaçons ;
  • Garer son vélo dans la cave ou le garage, plutôt que dans la maison ;
  • Être vigilant pendant la charge de la batterie, la faire en dehors de son logement (jardin, terrasse…) avec un équipement adapté, un réseau électrique qui ne doit pas être en surcharge et évitez de le faire quand les températures sont extrêmes ;
  • Ne pas recharger la nuit, lorsque l’on quitte son logement ou à côté de produits inflammables ;
  • Installer un détecteur de fumée là où vous chargez votre batterie ;
  • Protéger votre batterie des chocs grâce à un étui ;
  • Privilégier les zones de recharge publiques et sécurisées.

Enfin, sachez qu’il y a moins d’inquiétude à avoir du côté des voitures électriques. Elles sont soumises à des réglementations et des contrôles plus stricts.

Dernier conseil : que ce soit pour votre voiture, votre vélo, votre trottinette ou tout autre véhicule fonctionnant grâce à une batterie au lithium, vous pouvez également contacter votre assurance pour savoir dans quelle mesure vous seriez couvert des dommages causés par un incendie de batterie.

Sources

[1] Union Sport & Cycle

[2] https://www.notre-environnement.gouv.fr/themes/amenagement/transport-et-mobilite-ressources/article/les-francais-et-le-velo-en-2022

[3] Bulletin Vélo & territoires – janvier 2024

[4] Commission américaine de sécurité des produits de consommation