AXA Prevention
  • Accueil
  • >
  • Les chaussures : partenaires indispensables pour aller loin

Les chaussures : partenaires indispensables pour aller loin

Vous avez décidé de vous mettre au sport. Cela passe souvent par l’achat de votre première paire de chaussures. Vous trouverez, dans cet article, quelques conseils pour éviter de vous tromper.

  • Accueil
  • >
  • Les chaussures : partenaires indispensables pour aller loin

Les chaussures : partenaires indispensables pour aller loin

Vous avez décidé de vous mettre au sport. Cela passe souvent par l’achat de votre première paire de chaussures. Vous trouverez, dans cet article, quelques conseils pour éviter de vous tromper.

Première opération : un petit diagnostic de vos pieds

Afin de déterminer votre type de pied, vous devez effectuer des foulées avec déroulement du pas. Demandez à quelqu'un de vous observer lorsque vous courez, faites vous filmer ou faites un examen dynamique chez un podologue, en cas de doute. Vous pouvez aussi regarder les semelles d’une paire de chaussures très usagées pour analyser les zones d’usure.

Etes-vous universel, pronateur ou supinateur ?

Votre pied reste stable et ne déverse ni à l'intérieur ni à l'extérieur, bref, tout va bien : vous êtes universel. Vous avez les genoux en X : vous êtes pronateur. Pour vous aider à faire le diagnostic de vos pieds, il suffit de regarder vos chaussures de ville. La chaussure a tendance à être usée à l'intérieur. Une allure pronatrice se distingue, si, en courant, lors de votre contact au sol, votre pied part à l'intérieur de façon exagérée et l'avant pied pivote vers l'extérieur. Vous avez les jambes arquées et vos chaussures ont tendance à être usées vers l’extérieur : vous êtes supinateur. Une allure supinatrice, correspond à une tendance du pied à partir vers l'extérieur avec un avant-pied qui s'enroule vers l'intérieur.

Bien penser son achat

Pour choisir un modèle de chaussures, l'usage que vous allez en faire est primordial. Le sol, la durée de vos courses, la vitesse, la fréquence de vos sorties et votre type de préparation détermineront vos options. Il faut vraiment ne pas négliger ce premier achat parce qu’une mauvaise chaussure peut entraîner des blessures, quelle que soit la distance que vous courez. Choisissez de préférence un lieu d'achat où vous pouvez essayer vos chaussures et recevoir des conseils. N’hésitez pas non plus à donner un maximum d’informations au vendeur que vous aurez en face de vous si vous voulez qu’il vous oriente vers le bon modèle. Si vous ne courez que sur route, le modèle ne sera pas forcément le même que si vous ne courez qu’à la campagne.

L'essayage et les premières sensations sont essentiels. Votre pied ne doit ressentir aucune gène, aucune zone de frottement. Le pied doit être soutenu et bien maintenu. Assurez-vous que le laçage ne comprime pas trop le pied. En quelques minutes, vous pouvez sentir si les appuis sont corrects et si la chaussure vous convient. Si vous avez décidé de courir de façon régulière, pensez à l'amorti et au confort. Si vous courez occasionnellement ou en complément d'une autre activité, privilégiez le confort et la stabilité pour des raisons de morphologie. Il est recommandé de prendre une pointure de plus que vos chaussures de ville, mais attention à ce que ce ne soit pas trop grand pour éviter le "flottement" générateur d'ampoules.

L'astuce du coach

Ne changez pas de marque sans essayer les chaussures. Chacune a un "chaussant" différent et même des tailles différentes. Cela vous évitera les mauvaises surprises. Et surtout n’oubliez pas que si des douleurs apparaissent aux articulations par exemple, il ne faut pas hésiter à aller voir du côté des chaussures. Soit le modèle n’est pas adapté à votre foulée, soit elles sont trop anciennes. N’hésitez pas à en changer, votre bien-être en dépend.