AXA Prevention
  • Accueil
  • >
  • Intox Detox : le ginkgo biloba est-il bon pour la vision ou le cœur ?

Intox Detox : le ginkgo biloba est-il bon pour la vision ou le cœur ?

Non. Mais il possède d’autres vertus.

  • Accueil
  • >
  • Intox Detox : le ginkgo biloba est-il bon pour la vision ou le cœur ?

Intox Detox : le ginkgo biloba est-il bon pour la vision ou le cœur ?

Non. Mais il possède d’autres vertus.

Les extraits de feuille de ginkgo sont utilisés dans le traitement de la démence sénile (altérations de la mémoire et du raisonnement, difficultés d'attention liées au vieillissement) et de divers troubles liés à des problèmes de circulation sanguine : jambes lourdes, hémorroïdes, artérite et claudication intermittente (douleurs au cours de la marche), maladie de Raynaud (trouble de la circulation dans les doigts et les orteils se traduisant par un engourdissement et des fourmillements), troubles de la vue, baisse de l'audition, vertiges et acouphènes (bourdonnements d'oreille).
En France, plusieurs médicaments à base de ginkgo sont prescrits pour traiter les symptômes du vieillissement cérébral et de la démence sénile, ainsi que certaines affections liées à des problèmes de circulation sanguine : claudication intermittente, vertiges, acouphènes, maladie de Raynaud, etc.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) reconnaît comme « cliniquement prouvé » l’usage des extraits de feuille de ginkgo dans « le traitement symptomatique des déficits cérébraux légers à modérés liés à la démence sénile : pertes de mémoire, troubles de la concentration, dépression, vertiges, acouphènes ou maux de tête sans autre cause connue que le vieillissement ». Elle reconnaît également son usage « pour améliorer la marche dans la claudication intermittente ou après une phlébite, et pour soulager les vertiges et les acouphènes d’origine circulatoire ».
La Coopération scientifique européenne en phytothérapie (ESCOP) reconnaît l’usage des extraits de feuille de ginkgo dans les mêmes indications que l’OMS, ainsi que « dans l’amélioration des performances intellectuelles chez les sujets âgés ». Elle recommande un traitement d’une durée supérieure à douze semaines dans ces indications.
L’Agence européenne du médicament reconnaît l’intérêt clinique des extraits de ginkgo pour « l’amélioration des troubles cognitifs légers liés à l’âge, et de la qualité de vie chez les personnes atteintes de démence légère. »

Aucune étude n’a montré d’intérêt du ginkgo pour le cœur. Quelques études chez le rat diabétique ont signalé un effet protecteur d’extraits de ginkgo sur les cellules du muscle du cœur après un infarctus, mais aucune étude clinique n’a été menée chez l’homme dans ce domaine.
Dans le domaine de la vision, des études préliminaires avaient suggéré un intérêt du ginkgo pour ralentir la progression de la DMLA (dégénérescence maculaire liée à l’âge), mais aucune étude sérieuse n’a confirmé ces résultats préliminaires.

Sources

Sur les effets du ginkgo dans la DMLA

La fiche de l’OMS sur le ginkgo

La fiche de l’Agence européenne du médicament sur le ginkgo