AXA Prevention
  • Accueil
  • >
  • Sur la route
  • >
  • A moto ou en scooter, le port de gants homologués est obligatoire : protégez vos mains !

A moto ou en scooter, le port de gants homologués est obligatoire : protégez vos mains !

En deux-roues motorisés, l’équipement est le seul moyen de protéger ses membres et ses organes vitaux en cas de chute. Point clé dans les mesures de prévention routière, le port de gants homologués est désormais obligatoire.

  • Accueil
  • >
  • Sur la route
  • >
  • A moto ou en scooter, le port de gants homologués est obligatoire : protégez vos mains !

A moto ou en scooter, le port de gants homologués est obligatoire : protégez vos mains !

En deux-roues motorisés, l’équipement est le seul moyen de protéger ses membres et ses organes vitaux en cas de chute. Point clé dans les mesures de prévention routière, le port de gants homologués est désormais obligatoire.

En tant que conducteur de moto ou de scooter, vous êtes particulièrement vulnérable en cas d’accidents. Si le port du casque a été rendu obligatoire pour les motards en 1973, l’usage de gants homologué fait maintenant partie de l’équipement de rigueur pour les motards et cyclomotoristes, et est inscrit au Code de la Route depuis 2016.

Les conducteurs et passagers de deux-roues motorisés (2RM), pas toujours suffisamment équipés en cas de chute [1] :
  • plus de 70% des usagers 2RM reconnaissent avoir déjà chuté
  • …et 2 sur 5 se sont blessés lors de cet accident !
  • plus d’1 conducteur sur 10 circule sans gants adaptés à la circulation en moto ou scooter ;
  • 1 conducteur sur 4 transporte occasionnellement des enfants sur de courts trajets, mais ne les équipe pas suffisamment : 21 % ne portent pas de gants homologués.
« Sauve tes doigts », les campagnes de sensibilisation sur le port des gants

AXA Prévention et son partenaire Club 14 agissent ensemble depuis 2004 pour améliorer votre sécurité et maximiser la normalisation de l’équipement de protection des motards.

Les opérations de prévention menées par le passé, à l’image de "Sauve tes doigts", ont d’ailleurs permis de sensibiliser les utilisateurs de deux-roues motorisés à l’importance d’un équipement adapté [lien article gilet air-bag]. Vous pouvez contribuer à renforcer la prévention autour de ces sujets en continuant à en parler autour de vous, à vos proches motards et cyclomotoristes !

En 2017 et en 2018, cette campagne était dédiée aux femmes et aux conducteurs de scooters et aux enfants passagers. Au total, ce sont près de 5000 paires de gants qui ont été distribuées à la suite d’un diagnostic complet de l’équipement des participants à l’évènement, réalisé par des experts (moto-école du groupe ECF).

Les mains, le talon d’Achille des usagers deux-roues motorisés

En tant que conducteurs de deux-roues motorisés, vous ne représentez que 2% du trafic. Pourtant, votre catégorie d’usagers de la route est particulièrement exposée aux risques, malgré les craintes propres à chaque conducteur et leur conscience du danger [lien article prévention des risques en 2RM].

Près de 13 500 accidents corporels sont ainsi recensés, constituant 43% des blessés graves et 22% des tués sur les routes [2]. 7 conducteurs sur 10 avouent être déjà tombés et 20% des victimes, conducteur ou passager, souffrent de blessures aux mains ou aux poignets [1].

Vous pouvez rappeler aux motards autour de vous qu’en cas de chute, le premier réflexe est de mettre les mains en avant pour se protéger. Les gants augmentent la protection de 95% [3] : mieux vaut donc ne pas s’en passer !

Le port des gants obligatoire, une mesure clé pour la prévention routière

Le décret du 19 septembre 2016 rend le port de gants certifiés CE obligatoire pour les conducteurs et les passagers de motocyclettes, de tricycles à moteur, de quadricycles à moteur ou de cyclomoteurs [4].

Tous les conducteurs d’engins motorisés à deux ou trois roues, ainsi que leur passager, doivent donc les porter, sans distinction de cylindrée (50, 125 et plus de 125 cm3).

Les gants de ski, de VTT ou de jardinage, même homologués pour ces pratiques, ne sont pas tolérés en cas de contrôle. Rappelons que le non-respect de la nouvelle réglementation peut se solder par la perte d'un point du permis de conduire et une amende de 68€. C’est plus ou moins le prix d’une paire de gants certifiés CE…