AXA Prevention
  • Accueil
  • >
  • Dépister les troubles de l'équilibre après 70 ans

Dépister les troubles de l'équilibre après 70 ans

Chez les personnes âgées, il est relativement courant d'observer des troubles de l'équilibre. Dans la majorité des cas, ces troubles sont mineurs et peuvent être compensés par le patient. Savoir dépister des troubles de l'équilibre plus sévères permet de consulter un médecin avant qu'ils ne soient à l'origine d'une chute ou d'un accident.

  • Accueil
  • >
  • Dépister les troubles de l'équilibre après 70 ans

Dépister les troubles de l'équilibre après 70 ans

Chez les personnes âgées, il est relativement courant d'observer des troubles de l'équilibre. Dans la majorité des cas, ces troubles sont mineurs et peuvent être compensés par le patient. Savoir dépister des troubles de l'équilibre plus sévères permet de consulter un médecin avant qu'ils ne soient à l'origine d'une chute ou d'un accident.

La chute, signal impératif d'une consultation

Le premier signe qui doit alerter sur l'existence de troubles de l'équilibre est bien sûr l'existence d'antécédents de chute dans l'année qui précède. Une personne âgée qui a déjà chuté court un risque élevé de tomber à nouveau. Pour cette raison, une chute, même bénigne, doit amener à consulter pour dépister d'éventuels troubles de l'équilibre.

Le test de la station unipodale

Ce test consiste à demander à la personne âgée de se tenir debout sur un pied (celui qu'elle préfère), les yeux ouverts, pendant cinq secondes. Si la personne n'y parvient pas ou n'y parvient qu'avec difficulté, il est nécessaire de consulter le médecin traitant.

Le test de la chaise chronométré

Ce test, couramment pratiqué par les médecins mais facile à mettre en oeuvre chez soi, consiste à demander à la personne âgée de se lever de sa chaise sans se tenir à un support, de parcourir trois mètres, de faire demi-tour et de revenir s'asseoir. Le temps nécessaire est chronométré. Chez les personnes âgées en bonne santé, cet exercice est effectué en moins de 14 secondes. Au-delà, l'interprétation du résultat dépend des antécédents : si la personne n'est jamais tombée par le passé, le risque de chute est modéré ; si la personne est déjà tombée, le risque est élevé.

Les autres tests faciles à mettre en oeuvre

Des exercices simples peuvent être effectués pour évaluer rapidement les capacités d'une personne âgée à se mouvoir dans l'espace :

- se lever d'une chaise sans accoudoirs et sans soutien,
- se lever d'une chaise en gardant les pieds joints,
- debout, effectuer un tour sur soi-même, yeux ouverts puis yeux fermés,
- s'asseoir sans aide, etc.

Consulter régulièrement est la meilleure prévention des troubles de l'équilibre

Chaque année, même en bonne santé, une personne de plus de 65 ans doit subir un examen physique complet. Dans le cadre de la prévention des troubles de l'équilibre, une visite chez un oto-rhino-laryngologiste (ORL) peut être utile : celui-ci dispose d'un matériel spécialisé à même de diagnostiquer des troubles de l'équilibre, en particulier en explorant le fonctionnement de l'organe de l'équilibre situé dans l'oreille interne (vestibule) et en s'assurant de la cohérence des informations envoyées au cerveau par les organes de l'équilibre, les yeux et les récepteurs sensibles à la position du corps.