AXA Prevention
  • Accueil
  • >
  • Le vieillissement de ses parents

Le vieillissement de ses parents

Une chute, une hospitalisation ou un départ en maison de retraite, et nous prenons soudain conscience que nos parents ont vieilli et qu'ils vont davantage avoir besoin de notre aide. Il faut alors trouver sa juste place au sein d'une période difficile où l'on se retrouve à devoir gérer sa propre vie, celle de ses enfants et celle de ses parents âgés.

  • Accueil
  • >
  • Le vieillissement de ses parents

Le vieillissement de ses parents

Une chute, une hospitalisation ou un départ en maison de retraite, et nous prenons soudain conscience que nos parents ont vieilli et qu'ils vont davantage avoir besoin de notre aide. Il faut alors trouver sa juste place au sein d'une période difficile où l'on se retrouve à devoir gérer sa propre vie, celle de ses enfants et celle de ses parents âgés.

Une nouvelle étape de la vie familiale

L'âge modifie la façon de penser et d'agir, le rythme de vie, et rend plus résistant au changement, même minime. Mais si leurs exigences et leur caractère peuvent devenir difficiles, nos parents âgés restent nos parents. La diminution de leurs capacités physiques, leurs problèmes de santé et, parfois, le deuil bouleversent leur univers et nous avons souvent du mal à accepter cette nouvelle image de ceux qui furent notre soutien.

Les relations avec les parents vieillissants dépendent souvent de l'histoire familiale. Les enfants qui ont beaucoup reçu de leurs parents se sentent redevables. Dans d'autres cas, le manque d'attachement filial fait que les enfants ne se sentent pas capables de s'occuper de leurs parents, ce qui peut entraîner un sentiment de culpabilité.

Quelques conseils pour mieux vivre la vieillesse de ses parents

Acceptez de faire le deuil de vos parent " d'avant ". Même si vous avez du mal à reconnaître les personnes qui vous ont élevé, apprenez à accepter et, si possible, à apprécier cette nouvelle version d'eux-mêmes. Parfois, l'âge bonifie le caractère et permet des échanges inimaginables auparavant.

Gardez votre place dans les générations. Ne devenez pas le " parent de vos parents " dans vos paroles et vos gestes, au risque de les étouffer ou de les infantiliser. Aidez-les à prendre le plus longtemps possible les décisions qui les concernent.

Apprenez à garder la bonne distance relationnelle et affective. Si vous avez du mal à accepter le vieillissement de vos parents, ou si vous craignez de voir votre quotidien trop fortement perturbé par leur prise en charge, ne soyez pas trop distant. À l'inverse, ne soyez pas omniprésent dans leur vie et ne réglez pas votre vie familiale sur celle de vos parents, sous peine de délaisser votre conjoint et vos enfants.

Si nécessaire, assumez pleinement votre responsabilité. Avec l'âge, les traits de caractère et d'éventuelles difficultés relationnelles peuvent ressurgir ou s'accentuer. Vos parents, malgré leur dépendance, peuvent vouloir garder un certain pouvoir. Soyez vigilant et, si certaines situations s'avèrent dangereuses, prenez les décisions qui s'imposent.

Sachez déléguer. Vous ne pourrez peut-être pas être auprès d'eux aussi souvent qu'il le faudrait. N'hésitez pas à faire appel à des professionnels de l'accompagnement des personnes âgées (infirmières, auxiliaires de vie, aides à domicile, etc.). Essayez également de partager la prise en charge entre divers membres de la famille, selon les possibilités de chacun.