Pour vieillir sans perdre son autonomie ou sa qualité de vie, peu de mesures semblent aussi efficaces que le maintien de l'activité. Qu'elle soit physique, intellectuelle ou sociale, l'activité protège la personne âgée d'un vieillissement trop rapide, même lorsque ses capacités physiques ne sont plus celles de sa jeunesse.

Stimuler l'activité physique des personnes âgées

L'activité physique contribue à maintenir la coordination motrice, la force musculaire et la solidité des os. Elle contribue également à prévenir les maladies cardiovasculaires, certains cancers, et même les maladies neurodégénératives comme la maladie d'Alzheimer. Activité physique ne signifie pas forcément activité sportive : marcher, monter les escaliers, jardiner, bricoler, nager, danser, autant de manières de rester actif sur le plan physique.

Si vous vous occupez d'une personne âgée peu active, essayez d'identifier avec elle des modalités à sa portée : par exemple, si sa santé le permet, offrez-lui un petit chien qui lui tiendra compagnie et l'incitera à partir se promener. Ou, si elle possède un jardin, invitez-la à participer à son entretien à la hauteur de ses capacités (couper les fleurs fanées, faire des semis, récolter des petits fruits, etc.).

Prenez conseil auprès de ses amis ou de son médecin pour identifier des moyens simples de lui donner envie de bouger, tout simplement.

Stimuler l'activité intellectuelle des personnes âgées

Conserver sa curiosité et se cultiver entretiennent les fonctions intellectuelles. Lecture, mots croisés, jeux de cartes, théâtre, cinéma, voyages, il existe de très nombreuses façons que garder une activité intellectuelle après 75 ans.

Même avec des capacités physiques réduites, il est possible de rester stimulé sur le plan intellectuel. Par exemple, l'usage d'internet est une fenêtre sur le monde qui peut permettre à une personne âgée de préserver intacte sa curiosité. Des aides existent pour faciliter la lecture d'écrans par les personnes âgées.

Pour les personnes âgées qui apprécient les jeux de cartes, le bridge est le jeu qui a montré le plus de propriétés bénéfiques sur le maintien des capacités intellectuelles et de la mémoire. Enfin, l'Université du temps libre ou l'Université du troisième âge offrent de nombreuses possibilités de reprendre des études dans divers domaines particulièrement appréciés des seniors (histoire, civilisations, arts, etc.).

Stimuler l'activité sociale des personnes âgées

Les activités sociales permettent de stimuler les fonctions intellectuelles et de lutter contre l'isolement et la dépression. Elles permettent à la personne âgée de ne pas s'enfermer dans un univers de plus en plus réduit, aux sources de stimulation de moins en moins diversifiées.

Incitez la personne âgée à participer à la vie familiale, à avoir des contacts avec ses voisins, ses commerçants, à garder le lien avec ses amis ou à développer une vie associative. Si sa santé le permet, encouragez-là à faire du bénévolat, par exemple auprès d'enfants en difficultés scolaires. Aidez-là à trouver un club pour voyager et faire des rencontres.

Si elle a du mal à se déplacer, assurez-vous qu'elle ait un forfait téléphonique qui lui convienne ou faites-lui découvrir les réseaux sociaux en ligne.

Lire la suite