Une des vertus du confinement reste le temps, et notamment celui de la réflexion. Repenser son projet professionnel, oui, mais surtout prendre le temps de réfléchir sur soi, ses besoins et envies. Ce travail d’introspection suppose un questionnement, une remise en question de ses certitudes qui vient chambouler sa zone de confort. Mais le bénéfice est réel : se réaligner avec soi-même, concrétiser des besoins jusque-là non satisfaits, découvrir de nouveaux centres d’intérêt. Un chemin redessiné vers plus de sérénité et de bien-être. En avant !

Prendre du temps pour soi et questionner ses envies

La « pause imposée » par le confinement est une excellente opportunité pour se poser, réfléchir sur soi-même et questionner ses envies.  

Cet exercice d’introspection, souvent sacrifié par manque de temps, mène pourtant au bien-être ou du moins au mieux-être. Objectif ? Se réaligner avec soi-même. 

Quelques questions qui peuvent vous servir de base de réflexion : 

  • quelles sont mes 3 priorités dans la vie ? 
  • qu’est-ce qui me procure du plaisir actuellement ? 
  • quelles sont mes envies aujourd’hui ? 
  • quelles sont les concessions que je ne suis plus prêt(e) à faire ?

Écouter ses envies et les concrétiser

De ce questionnement vont jaillir des envies et besoins non satisfaits : l’objectif est ensuite de les concrétiser par des actions

Vous réalisez que vous n’avez jamais pu pour une raison X ou Y pratiquer telle activité sportive ou artistique ?  

Mettez à profit le confinement en vous réservant chaque jour un créneau « bien-être » exclusivement pour vous : découverte du yoga, de la méditation, d’une activité manuelle, ou apprentissage d’un instrument de musique…  

Internet regorge de solutions digitales gratuites. Tout est aujourd’hui accessible depuis votre salon ! 

Et à plus long terme, pourquoi ne pas entreprendre un processus de coaching avec un professionnel qui saura vous accompagner dans cette étape de changement ? 

Développer la confiance en soi, améliorer sa communication, lever ses blocages… Bien-être et sérénité à la clé ! 

Partage, entraide, solidarité : poursuivre un engagement né pendant le confinement

La crise mondiale engendrée par l’épidémie du covid-19, et le confinement qui en découle, a généré pour beaucoup, une prise de conscience. Comme un catalyseur d’émotions, notamment sur sa relation à l’autre. 

Mise en place d’initiatives solidaires, partage, entraide. L’engagement altruiste a été massif. 

L’empathie et le besoin du lien à l’autre, qu’il soit familial, amical ou encore professionnel est peut-être une révélation pour certains ? 

Cette solidarité qui vous aura tenu à cœur pendant le confinement mérite peut-être d’être approfondie une fois déconfinés, au travers d’engagements associatifs ou bénévoles. Il peut être aussi l’occasion de repenser le temps passé en famille : un nouveau départ ? Un grand voyage ?

Lire la suite