EN BREF

Cette situation de confinement, inédite et indispensable, peut générer une forme d’anxiété ou de stress, car elle bouleverse le rythme de vie habituel. Dans ce contexte, comment prévenir les montées de stress liées au fait d’être confiné ? Voici quelques bonnes pratiques pour ne pas perdre pied !

Instaurer une routine quotidienne pour une bonne hygiène de vie

Les experts de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) [1], comme les psychiatres [2], s’accordent sur la nécessité de mettre en place une routine quotidienne propice à une bonne hygiène de vie

Cette routine s’appuie sur 3 principes : 

  • protéger son rythme de sommeil en se levant et se couchant à des heures régulières ; 
  • prendre des repas équilibrés et à heures fixes 
  • exercer une activité physique, prioritairement à domicile.

Maintenir le contact avec l’entourage pendant le confinement

Que ce soit par téléphone ou via les réseaux sociaux,rester en contact avec son entourageestnécessaire pour rompre l’isolement [2] : planifier des appels réguliers avec ses parents,organiser des repas virtuels avec ses amis, papoterde balcon à balcon aveclesvoisins…Aider et soutenir les autres, c’est gagnant-gagnant pour le moral: pour soi et pour autrui.

S’informer peu, mais bien

Entrefake newset discours alarmistes, il est parfois difficile de naviguer dans le flot d’informations quivous inonde chaque jour. Pour éviter d’être confronté régulièrement à desnouvelles anxiogènes, quelques règles simples : choisissez vosmediaset consultez-les avec parcimonie.Vous pouvez mêmevous informer uniquementsur des plages horaires définies à l’avance : par exemple, 30 minutes le matin et 30 minutesle soir. Le reste de la journée, vous éteignez tout…

Accepter le confinement

Cette période de confinement est aussi l’occasion d’une réflexion sur ses propres besoins et les aléas de la vie. Pour accepter la situation de confinement, il est nécessaire de lui trouver un sens.  

Action noble, en restant chez vous, vous protégez probablement des vies… En quête d’actions plus concrètes ? Prenez part à des initiatives solidaires en faveur des soignants ou des plus démunis. 

Et puis, interdiction de sortir ne signifie pas interdiction de se faire plaisir. Alors (re)trouver le goût des choses simples qui vous font du bien : passer du temps qualitatif en couple, jouer en famille, débuter une activité manuelle longtemps désirée…  

Cette période de confinement se conjugue avec calme, douceur et sérénité. Et surtout : avoir des pensées positives est un excellent remède au stress [3]. Alors, profitez-en ! 

Sources

[1] https://www.who.int/docs/default-source/coronaviruse/mental-health-considerations.pdf?sfvrsn=6d3578af_8  

[2] https://france3-regions.francetvinfo.fr/bourgogne-franche-comte/cote-d-or/dijon/coronavirus-covid-19-conseils-psy-mieux-vivre-stress-du-confinement-1803548.html  

[3] https://www.francebleu.fr/vie-quotidienne/bien-etre-sante/comment-gerer-son-stress-pendant-cette-periode-de-confinement-1584617258  

Lire la suite