AXA Prevention

Sol glissant : comment éviter les chutes en hiver ?

En hiver, entre la neige et le verglas, tous les piétons sont concernés par le risque de chute sur un sol glissant. Découvrez comment vous déplacer en toute sécurité.

Sol glissant : comment éviter les chutes en hiver ?

En hiver, entre la neige et le verglas, tous les piétons sont concernés par le risque de chute sur un sol glissant. Découvrez comment vous déplacer en toute sécurité.

Deuxième cause de décès accidentel dans le monde après les accidents de la route [1], les chutes sont particulièrement redoutées en hiver en fonction des conditions météo. En période hivernale, neige et verglas rendent le sol glissant comme une patinoire. Voici quelques réflexes à adopter pour éviter les chutes.

!

Les chutes dans le monde

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), plus de 684 000 personnes décèdent des suites d’une chute chaque année dans le monde [1].

Sol glissant : attention au risque de chute en hiver !

En hiver, la pluie, la neige, le verglas et la faible luminosité constituent autant de pièges pour les piétons qui doivent redoubler de vigilance. Chaque année, dans le monde, plus de 37 millions de chutes nécessitent des soins médicaux [1], ce qui en fait la première cause d’accident de la vie courante (Ac-VC).

En France, les chutes représentent la grande majorité des accidents de la vie courante avec 54,3% des cas recensés dans le cadre de l’Enquête Permanente sur les Accidents de la Vie Courante (EPAC) [2].

Elles constituent un risque particulièrement fort pour les enfants de moins de 15 ans (60% des Ac-VC) et pour les seniors (80% des Ac-VC chez les plus de 65 ans). Chaque année, les chutes des personnes âgées engendrent 100 000 hospitalisations et près de 10 000 décès [3] et [4].

En raison de conditions météo rigoureuses, la saison hivernale augmente le risque de chute en extérieur pour les piétons qui se déplacent sur les trottoirs enneigés ou verglacés.

Les chutes qui surviennent en cas de neige ou de givre peuvent être évitées la plupart du temps en prenant suffisamment de précautions. La première d’entre elles est de se renseigner sur la météo pour savoir comment vous équiper de façon adéquate.

Neige et verglas : quelques astuces pour éviter les chutes
  • Troquez vos talons ou vos souliers à semelle lisse pour de bonnes chaussures montantes, imperméables et aux semelles crantées. Osez les après-skis que vous remplacerez par des chaussures de ville une fois arrivé à destination ;
  • Vous pouvez aussi opter pour des crampons amovibles à fixer sur vos semelles à l’aide d’une membrane élastique ;
  • Changez de trottoir ! Pour vous déplacer, privilégiez les trottoirs les plus exposés à la lumière du soleil ou qui ont été salés et évitez les pavés et les sols en pierres, extrêmement glissants lorsque les températures sont négatives ;
  • Méfiez-vous des escaliers verglacés et n’hésitez pas à les contourner si vous en avez la possibilité ;
  • Adaptez votre démarche, posez le pied en appuyant plus fortement sur le talon  avancez lentement par petits pas en regardant droit devant vous pour améliorer votre équilibre ;
  • Aidez-vous d’une canne ou de bâtons de marche ;
  • Déblayez la neige devant votre domicile et mettez du sel sur le sol ;
  • Evitez de transporter des sacs trop lourds ou des objets encombrants qui pourraient vous déséquilibrer.

L’idéal est encore de rester chez vous et de reporter votre déplacement si vous en avez la possibilité !

>>Découvrez notre article sur la prévention des chutes auprès des seniors