Fardeau environnemental et professionnel : concept au service de la prévention
AXA Prevention

Le fardeau environnemental et professionnel : Quel impact sur notre santé ?

Dans le cadre du 4e Plan National Santé Environnement (PNSE4) 2021-2025, Santé Publique France a mené des premiers travaux pour tenter d’estimer quantitativement le fardeau environnemental et professionnel de la maladie en France. Neuf couples maladies-facteurs de risque ont ainsi été identifiés en vue de les étudier en priorité. AXA Prévention vous éclaire sur ce sujet complexe, et vous partage de nom-breuses ressources pour une meilleure compréhension.

Le fardeau environnemental et professionnel : Quel impact sur notre santé ?

Dans le cadre du 4e Plan National Santé Environnement (PNSE4) 2021-2025, Santé Publique France a mené des premiers travaux pour tenter d’estimer quantitativement le fardeau environnemental et professionnel de la maladie en France. Neuf couples maladies-facteurs de risque ont ainsi été identifiés en vue de les étudier en priorité. AXA Prévention vous éclaire sur ce sujet complexe, et vous partage de nom-breuses ressources pour une meilleure compréhension.

Le fardeau environnemental et professionnel : la démarche de Santé Publique France

Le fardeau de la maladie est une méthode scientifique qui permet de mesurer combien notre santé est affectée par les maladies, en fonction de notre âge, de notre sexe et de notre lieu d’habitation.

Plus précisément, dans le domaine de la santé environnementale, Santé Publique France :

  • évalue les risques que posent les facteurs environnementaux et professionnels pour la santé
  • mesure à quelle échelle ils contribuent au fardeau global des maladies.

L’Agence ambitionne également de définir des indicateurs fiables pour aider les autorités à prendre de bonnes décisions en matière de santé publique.

Concrètement, pour évaluer le fardeau environnemental et professionnel, l’Agence Santé Publique France se base sur l’indicateur DALY (Disability Adjusted Live Years ou Années de Vie Ajustées sur l’Incapacité). Il combine les données sur la mortalité et la morbidité (état de maladie, de dysfonctionnement ou de présence de symptômes pathologiques) pour évaluer l’impact global de l’environnement sur la santé.

Le DALY pour une maladie est calculé en faisant la somme des années de vie perdues à cause d’un décès prématuré dans la population et des années de vie vécues avec incapacité.

En utilisant des données nationales, les plus récentes et les plus complètes, Santé Publique France a donc dans un premier temps défini et priorisé les maladies et traumatismes les plus contributifs au fardeau environnemental et professionnel et identifié, dans un deuxième temps, leurs principaux facteurs de risque.

!

Le fardeau de la maladie en France

  • près de 85% est supporté par des maladies non transmissibles ;
  • plus de 10% concerne les traumatismes ;
  • 5% correspondent aux maladies transmissibles (IST, infections respiratoires, maladies tropicales…), maternelles et néonatales (liées à la grossesse, à la naissance…) et nutritionnelles (carences et malnutrition).

Santé Publique France s’est également appuyé sur des études internationales conduites par l’Institute for Health Metrics and Evaluation (IHME) et l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et participe aussi à « Best-Cost », projet international visant à mesurer l’impact des problèmes environnementaux sur les maladies chroniques.

Le fardeau environnemental et professionnel : 9 couples maladies-facteurs de risque identifiés

L’agence de santé publique nationale a ainsi défini 9 couples maladies-facteurs de risques professionnel ou environnemental à prioriser.

Couples 1, 2 et 3

Les cancers de la trachée, des bronches et du poumon sont en lien avec :

  • l’exposition professionnelle à l’amiante ;
  • l’exposition à la pollution ambiante aux particules fines (PM2,5) ;
  • l’exposition au radon résidentiel.

>>Pour aller plus loin, lisez notre article sur la qualité de l’air et le PCAET (Plan Climat-Air-Énergie-Territoire) qui rappelle les enjeux et les solutions pour les élus locaux.

Couples 4 et 5

Les cardiopathies ischémiques sont relatives à :

  • l’exposition à la pollution ambiante aux particules fines (PM2,5) ;
  • l’exposition aux basses températures.

>>Pour en savoir plus, découvrez notre article sur les impacts de la pollution de l’air en intérieur sur notre santé.

Couples 6 et 7

Les accidents vasculaires cérébraux (AVC) sont en lien avec :

  • l’exposition à la pollution ambiante aux particules fines (PM2,5) ;
  • l’exposition aux basses températures.

>>Pour compléter, vous pouvez consulter l’article de notre association : « Comment prévenir un AVC ? ».

Couple 8

Le 8e couple s’intéresse aux lombalgies en lien avec l’exposition à des facteurs de risque ergonomiques.

Couple 9

Enfin, le 9e couple se focalise sur les chutes en lien avec les accidents professionnels.

>>Pour en savoir plus, découvrez notre article sur la santé des femmes au travail, un sujet encore peu considéré.

Cette liste réduite de couples constitue une base scientifique pour évaluer le fardeau environnemental et professionnel associé, et pour mettre en place des indicateurs sanitaires nationaux et internationaux ainsi que des politiques de santé publique adaptées.

L’estimation du fardeau environnemental et professionnel est donc un sujet en devenir, enrichi au fil du temps par de nouvelles données. En ligne de mire ? Bâtir les fondations de prochaines mesures préventives qui sauront s’imposer demain au cœur de nos missions.

>> Pour prolonger votre réflexion, AXA Prévention vous invite à lire l’article « Santé environnementale : quel est le rôle des entreprises ? ».

Sources